Anne Larue

(c) Utopiales 2011

(c) Utopiales 2011

Anne Larue, née en 1958 est une universitaire française, professeur de lettres et historienne de l’art.

Après avoir enseigné à l’université de Reims-Champagne-Ardennes, elle est actuellement responsable du Master 2 pro Métiers du texte et de l’image à l’université de Paris.
Elle a également assuré cinq ans durant la présidence de l’association Modernités médiévales.

 

Couv_HDA_Final_V3.indd

Elle a écrit de nombreux ouvrages dans ses domaines de prédilection, l’art et le féminisme dont :

Délire et Tragédie, Le Dictionnaire des beaux-arts de Delacroix : reconstitution et édition critique, Romantisme et Mélancolie. Le Journal de Delacroix, Delacroix maître d’œuvre : anthologie esthétique du Romantisme, À la guerre comme au théâtre, L’Autre Mélancolie : acedia, ou les chambres de l’esprit, Le Masochisme, ou comment ne pas devenir un suicidé de la société, Le Surréalisme de Duchamp à Deleuze, Histoire de l’Art d’un nouveau genre, avec la participation de Magali Nachtergael…

mais aussi
La femme est-elle soluble dans l’eau de vaisselle ?, Dis Papa, c’était quoi le patriarcat ?
et un essai sur l’antichristianisme, le féminisme et la défense de mai 1968 : Fiction, féminisme et post-modernité : les voies subversives du roman contemporain à grand succès, livre qui fut censuré et retiré de la vente par l’éditeur pour raisons idéologiques en mai 2010, et remis en vente au mois de juillet suivant après une pétition des universitaires visant à relancer sa distribution.

Elle a également publié des nouvelles ainsi qu’un roman de science-fiction, La Vestale du calix.