Natole

Natole est un artiste jongleur de feu et échassier depuis maintenant douze ans, et sa force réside dans sa capacité à inventer et créer lui-même ses personnages et leurs costumes originaux, vous assurant ainsi une prestation rare et de qualité.
Cet univers singulier et unique qui est le sien a permis à Natole d’être sollicité pour de nombreux types d’événements, tels que des conventions du tatouage ; dans des stations hivernales ; des fêtes médiévales ; des festivals de musique électronique… ainsi que des événements de haut standing tels que le Sunset à Monaco, ou encore les différents festivals de Cannes.

Natole sur Facebook

Eric Peyron

EricPeyronLe scénariste indépendant Eric Peyron a créé le Rage Website en novembre 2008, pour la création et l’édition de la BD Rage Fléau des démons. Le peintre brésilien Thony Silas s’est joint à l’aventure en 2009. Désireux d’expérimenter un style différent pour ce projet, Thony s’est appliqué à peindre chaque planche à l’aquarelle directement sur ses crayonnés pour un résultat unique et saisissant. Le premier album de Rage est à présent disponible chez de nombreux éditeurs numériques, et sa version imprimée est disponible sur commande chez Amazon. Thony Silas a par la suite travaillé pour Marvel, notamment sur Amazing Spider-Man: Ends Of The Earth et la série Venom, puis pour DC sur Batman Beyond. Il travaille actuellement avec le scénariste Marcello Fontana sur l’album Never Die Club, et sur de nouveaux projets DC. Glyphs Productions va très prochainement lancer la série Rage Fléau des démons, dont le premier épisode sera dessiné par deux artistes, dont le dessinateur philippin Alan Quah, qui a notamment travaillé sur l’adaptation de Godzilla pour Legendary, et celle de Vampire Diaries pour DC. Le deuxième dessinateur sera annoncé très prochainement.

rage

R2-D2

R2-D2 se promènera dans les allées du festival.
Présenté par l’association Galaxie Vésubie
Cette réplique à l’identique arpentera les stands de Nice Fictions pour le plaisir de tous.

R2-D2

L’association Galaxie Vésubie est un groupe de fans de logo galaxie vesubie 2fantastique et particulièrement Star Wars, qui participe à des évènements en costume avec son R2-D2, et organise une journée de la SF à Roquebillière le 16 mai.

François Cedelle

François CedelleFrançois Cedelle, auteur de jeu de rôle et rôliste depuis les années 1990, a commencé à travailler comme relecteur sur la gamme Nephilim.
Il a ensuite contribué en tant qu’auteur sur de nombreux jeux : Retrofutur (Multisim), Nightprowler 2 (2d Sans Faces), Mechanical Dream (SteamLogic), COPS (Asmodée), Trinités et Abyme (XII Singes).

Membre du Studio Deadcrows, il a collaboré à la gamme AmnesYa 2k51 (Ubik) et codirigé la gamme Capharnaüm : l’héritage des dragons (7ème Cercle). Il a également dirigé la création du jeu de rôle Venzia, le troisième jeu du Studio Deadcrows, qui propose un univers steampunk à l’ambiance vénitienne. Paru récemment, Venzia a été sélectionné comme le meilleur jeu de rôle du mois d’avril 2016 par Le Grog.

François Cedelle a également publié quelques nouvelles et travaille actuellement sur un prototype de jeu de société.

Cedelle-Venzia

Visuel du jeu de rôle Venzia

Publié dans Jeu

Christophe « Tirodem » Gérard

Christophe GérardAncien ingénieur d’étude en grandes entreprises, autodidacte passionné, mais avant tout amoureux de l’imaginaire, Christophe GÉRARD est issu de la littérature rôliste. Voyageur de l’imaginaire aux envies et inspirations variées, il a abordé plusieurs cadres et époques dans ses travaux précédents : l’horreur fantastique contemporaine avec « Dogson’s Creek » (2009), les mythes de la naissance du Blues à un carrefour en 1920 avec « Mississippi – Tales of the Spooky South » (2011).
Ce Bisontin d’adoption originaire du Pas de Calais a voulu pour son premier roman revenir aux racines de la fantasy et redécouvrir son modèle fondamental et universel, le conte, avec « La légende du Bretteur qui se battait pour un petit pois ».

Mississipicouverture_bretteur

Roland Lehoucq

(c) Allorge - Utopiales 2013

(c) Allorge – Utopiales 2013

Roland Lehoucq est un astrophysicien qui travaille au Commissariat à l’énergie atomique de Saclay sur la topologie cosmique. Il est agrégé de Physique et ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. Il donne des TD à l’École polytechnique dans le cours de relativité restreinte et dans celui de physique nucléaire. Il est connu notamment pour son livre Faire de la science avec Star Wars.

Roland Lehoucq publie des livres de vulgarisation scientifique en partant d’ouvrages de fiction. À chaque fois il se pose les questions : Est-ce possible ? Comment expliquer ce qui est raconté ? Comment répondre à la contradiction apparente ? Ce qui l’amène à parler des théories scientifiques admises par la communauté. Il est chroniqueur à la revue de science-fiction Bifrost et publie occasionnellement des articles de vulgarisation dans le magazine Pour la Science. Il est également administrateur de l’Association française d’astronomie.

Il a été le président des Utopiales 2012, 2013 et 2014.

faire_science

Publications

  • Mission Caladan de Claude Ecken et Roland Lehoucq. Éditions Le Pommier, 2010.
  • Calendriers, miroirs du ciel et des cultures de Gilles Cappe, Nathan Desdouits, Hélène Gaillard, Roland Lehoucq, David Wilgenbus. Éditions Le Pommier, 2009.
  • Le Soleil, notre étoile, Éditions Le Pommier, 2009.
  • Le Grand récit de l’univers, Éditions Le Pommier, 2007.
  • SF : la science mène l’enquête, Paris, Éditions Le Pommier, coll. « essais »,‎ 2007, 245 p. (ISBN 9782746502833)
  • Les Constantes fondamentales de Roland Lehoucq et Jean-Philippe Uzan, Éditions Belin, 2005.
  • Faire de la science avec Star Wars, Édition Le Pommier, 2005. Extraits lus par l’auteur sur l’espace jeunesse du site du CEA. (ISBN 978-2746502598)
  • Mais où est donc le temple du soleil ? Enquête scientifique au pays d’Hergé de Roland Lehoucq et Robert Mochkovitch. Éditions Flammarion, 2003. Vérification de la validité scientifique des Aventures de Tintin et Milou à travers les albums Le Temple du Soleil, Objectif Lune, On a marché sur la Lune et L’Étoile mystérieuse.
  • D’où viennent les pouvoirs de Superman ? Physique ordinaire d’un super-héros, Éditions EDP Sciences, 2003.
  • L’Univers a-t-il une forme ? Éditions Flammarion, coll. « Champs », 2002.
  • « Y a quelqu’un ? », postface in Premiers Contacts, Collection Autres Mondes, Mango 2005

Prix

Lionel Fernandez

(c) Lionel Fernandez

(c) Lionel Fernandez

Les travaux de sculpture de Lionel Fernandez sont directement inspirés de l’univers d’Onéïrica, qui met en scène les dieux du rêve. Ils sont issus du roman du même nom, et représentent une seule et unique valeur : l’expression et la découverte de soi au moyen de l’Art.

« Art d’Onéïrica », groupe basé sur ses travaux, est le sanctuaire de celles et ceux qui ne considèrent pas l’expression artistique comme un vague loisir permettant de jouer au créateur ou de suivre une tendance générale, mais qui la voient en réalité comme un outil d’expression de la conscience humaine et la manifestation de sa créativité, avec ce que cela suppose de doutes et d’enchantements, de révoltes et de découvertes, de joies et de douleurs – le tout sur le chemin permanent de la quête de la beauté esthétique car, au-delà de la forme, elle révèle le fond et la profondeur qualitative de l’intention.

lionel fernandez

Les mondes d’Onéïrica – Galerie 1: Laeïhl-Hith Ouvre faisant partie de l’exposition Nice Fictions

Laeïhl-Hith est la déesse-monde de la planète Onéïrica, incarnation de la nature. Le diorama présenté ici, qui fait la part belle à la nature, la met en scène près d’un lagon où elle découvre la véritable nature de son pouvoir : générer des cristaux dont elle peut se servir pour bâtir selon ses désirs.

Techniquement parlant et à quelques exceptions près (branches du sapin et quelques arbustes), ce décor, qui a nécessité 1600 heures de travail est quasi-intégralement fait main. Il est donc réalisé « à l’ancienne », figurine comprise, c’est-à-dire en pâte à sculpter époxy, fil de fer, pâte à modeler, polystyrène, enduits, peinture acrylique etc… Les ornements de la déesse sont quant à eux amovibles, ce qui permet de varier l’exposition à loisir.

Son blog.

Gilles Menegaldo

(c) Gilles Menegaldo

(c) Gilles Menegaldo

Professeur de littérature américaine et de cinéma

Département d’Etudes anglophones et département Arts du spectacle UFR Lettres et Langues de l’Université de Poitiers
Président d’honneur de la SERCIA
Vice-président du CERLI

Ancien élève de l’ENS de Saint-Cloud. Président de la SERCIA (Société d’études et de recherches sur le cinéma anglo-saxon) de 2002 à 2008. Éditeur de plusieurs numéros de la revue La Licorne consacrés au cinéma. Organisateur de nombreux colloques, dont six à Cerisy La Salle. Membre du comité de sélection du festival de cinéma les Rencontres Internationales Henri Langlois.

Domaine de recherche
Littérature et cinéma fantastique, cinéma policier, genres cinématographiques, cinéma hollywoodien, littérature et cinéma.

  • Publications
    Dracula, la noirceur et la grâce (avec AM Paquet-Deyris, Atlande, 2006)
  • Direction : Dracula (avec Dominique Sipière, Ellipses, 2005)
  • Jacques Tourneur (CinémAction, 2006)
  • Les Nouvelles formes de Science-fiction (avec R. Bozzetto, Bragelonne, 2006)
  • Les Imaginaires de la ville entre littérature et arts, (avec Hélène Menegaldo, PU Rennes, 2007)
  • Cinéma et histoire (avec Melvyn Stokes, éditions Michel Houdiard, mars 2008).