Olivier ‘Akae’ Sanfilippo

By Carré & Kawaii Photographie (2014)

By Carré & Kawaii Photographie (2014)

Né en 1981 à Menton, Olivier Sanfilippo, surnommé aussi Akae, est un illustrateur et cartographe qui travaille dans le milieu de l’édition professionnelle depuis 2007. Il a travaillé pour de très nombreux éditeurs francophones (Agate RPG, Arkhane Asylum Publishing, Sans Détour, John Doe, Game-Fu/Ed. du Troisième Œil, Les Vagabonds du Rêve, ed. du Matagot, Batrogames, Raise Dead ed., XII Singes, Deadcrows, Black Book ed., etc.) ou internationaux (Chaosium, Alederac Entertainment Group, etc.) principalement dans le secteur du jeu, même s’il fait régulièrement quelques incursions dans d’autres médias de l’imaginaire comme la littérature (Edition du Riez, Les Netscripteurs, Editions Fei, etc.). Il a travaillé sur des gammes comme Les Ombres d’Esteren, Loup Garou l’Apocalypse, Vampire Dark Ages, RuneQuest, L’Appel de Cthulhu, 7th Sea, Tenga, Wulin, Mythic Battle RPG, Legend of the Five Rings, Cyclades, etc. En 2012 il est lauréat du prix « Jeune Illustrateur » du Festival Zone Franche, décerné par l’association Art&Fact et la Mairie de Bagneux. En 2016, son travail sur les cartographies des Ombres d’Esteren reçoit le premier prix de la catégorie « Best Cartographie » des Ennie Awards (GenCon d’Indianapolis) et en 2017 il reçoit un « Atlas Award 2017 » de la communauté Cartographers Guild dans la catégorie « Best City, Town, and Dungeon Map »

Passionné par le Japon et sa culture, il y a travaillé deux mois et demi en tant que chercheur invité à l’Université de Tokyo durant ses années de doctorant en Histoire. Ses recherches portant sur les échanges entre l’Europe et le Japon au début de l’ère Edo (et plus largement sur les échanges entre l’Europe et l’Asie au XVIIe siècle), il a pu ainsi approfondir ses connaissances sur un ensemble de thématiques et mettre un pied plus avant dans l’histoire du Japon. Entre son amour pour l’illustration et la cartographie, celui de l’histoire et de la culture nippone et sa passion pour le jeu de rôle, il lance en tant qu’auteur (illustrateur et cartographe), L’Empire des Cerisiers (Arkhane Asylum Publishing), un jeu de rôle de fantasy japonaise.

Aujourd’hui en plus de travailler sur L’Empire des Cerisiers, il collabore sur de nombreuses autres gammes (en plus des projets toujours en cours : 7th Sea (Agate RPG), RuneQuest (Chaosium), L’Appel de Cthulhu (Chaosium), Chiaroscuro (Vagabonds du rêve), etc.) comme Tales from the Loop (Arkhane Asylum Publishing), Mage l’Ascension (AAP), Edge of the Darkness (AEG), etc.

Publications :

  • 7th Sea, livre de base, édition Montaigne VF. Studio Agate, 2018 (Cartographe)
  • 7th Sea, Kit de démo VF. Studio Agate, 2018 (Cartographe)
  • Dragons, Manuel de l’Aventurier. Studio Agate, 2018 (Illustrateur et Cartographe)
  • Dragons, Fort Adracco. Studio Agate, 2018 (Illustrateur et Cartographe)
  • Chiaroscuro, Umbrae. Les Vagabonds du Rêve, 2018 (Illustration de couverture, Illustrateur)
  • Capharnaum. L’Héritage des Dragons. Edition anniversaire. Studio Deadcrows, 2017 (Illustrateur)
  • Reign of Terror. Call of Cthulhu. Chaosium Inc., 2017 (Cartographe)
  • Mythic Battles RPG. Black Book Editions, 2017 (Cartographe)
  • Carte couleur de l’Europe en 1243, Vampire : L’Âge des Ténèbres 20e Anniversaire. Arkhane Asylum Publishing, 2017 (Cartographe)
  • Carte de l’Europe en 1243 gravée sur cuir, Vampire : L’Âge des Ténèbres 20e Anniversaire. Arkhane Asylum Publishing, 2017 (Cartographe)
  • Plan de la Cité d’Enoch, Vampire : L’Âge des Ténèbres 20e Anniversaire. Arkhane Asylum Publishing, 2017 (Cartographe)
  • Abîme, Colonial Gothic. Batrogames, 2017 (Cartographe)
  • Colonial Gothic, à l’Est d’Eden. Batrogames, 2017 (Illustrateur de couverture et Cartographe)
  • Mapa de la Umbra, Mago: La Ascensión 20º Aniversario. Nosolorol Ediciones, 2017 (Cartographe, illustrateur)
  • Carte de l’Umbra, Loup Garou : l’Apocalypse 20e Anniversaire. Arkhane Asylum Publishing, 2017 (Cartographe, illustrateur)
  • Nice Parallèles – Anthologie. Sybille Marchetto. 2017 (Illustrateur de couverture)
  • Carte de Céléphais, Les Contrées du Rêve, L’Appel de Cthulhu V7. Editions Sans Détour, 2017 (Cartographe)
  • Carte d’Ulthar, Les Contrées du Rêve, L’Appel de Cthulhu V7. Editions Sans Détour, 2017 (Cartographe)
  • Carte de Hlanith, Les Contrées du Rêve, L’Appel de Cthulhu V7. Editions Sans Détour, 2017 (Cartographe)
  • Murmures par-delà les songes, L’Appel de Cthulhu V7. Editions Sans Détour, 2017 (Cartographe)
  • Les Contrées du Rêve, L’Appel de Cthulhu V7. Editions Sans Détour, 2017 (Cartographe)
  • Les Ombres d’Esteren, Occultisme. Agate éditions/Forgesonges, 2017 (Illustrateur, cartographe)
  • La Confrérie des Hyppogriffe. Venzia. Studio Deadcrows/XII Singes, 2017 (Illustrateur)
  • Sanctuaire – Module pour Dungeon World. Designed by Bastien « Acritarche » Wauthoz/Dungeon World. 2016 (Illustrateur)
  • Cyclades : Monuments. Extension du jeu Cyclades. Editions du Matagot. 2016 (Illustrateur, concept art)
  • Insectopia. L’écran. editions Somni Semen. 2016 (Illustrateur)
  • Insectopia. Livre de base. Editions Somni Semen. 2016 (Illustrateur)
  • Cartography of Tri-Kazel. Agate Editions. 2016 (Cartographe, conception)
  • Le Train des Horlogers. Plaisir d’Histoire, 2016 (Illustrateur)
  • Venzia, livre de base et écran. XII Singes, Studio Deadcrows, Manoir du Crime. 2016 (Illustrateur écran, illustrateur)
  • Chiaroscuro – Imperium. L’écran du Maître. Les Vagabonds du Rêve, 2016 (Illustrateur de Couverture, Illustrateur de l’écran, illustrateur)
  • Chiaroscuro – Imperium. Les Vagabonds du Rêve, 2016 (Illustrateur de Couverture, Illustrateur)
  • Ecce n°7, janvier 2016 – Ziô Books, 2016 (Illustreur de Couverture, Galerie et interview – Artiste invité)
  • Affiche du Festival Orc’Idée 2016 (Suisse-Lausanne) – Association Orc’Idée. 2016
  • Alkemy RPG, Le Manuel des Maîtres. Les XII Singes, 2015 (Illustrateur)
  • In Nomine Satanis/Magna Veritas – Génération Perdue – Faits Divin #4 – Raise Dead ed., 2015 (Illustrateur, cartographe)
  • In Nomine Satanis/Magna Veritas – Génération Perdue – Faits Divin #3 – Raise Dead ed., 2015 (Illustrateur, cartographe)
  • In Nomine Satanis/Magna Veritas – Génération Perdue – Faits Divin #2 – Raise Dead ed., 2015 (Illustrateur, cartographe)
  • In Nomine Satanis/Magna Veritas – Génération Perdue – Faits Divin #1 – Raise Dead ed., 2015 (Illustrateur, cartographe)
  • In Nomine Satanis/Magna Veritas – Génération Perdue. Raise Dead ed., 2015 (Illustrateur, cartographe)
  • Les Lames du Cardinal, Arcanes – Premier Supplément. Sans-Détour, 2015 (Cartographe)
  • Alkemy RPG, Manuel des Compagnons. Les XII Singes, 2015 (Illustrateur)
  • Les Ombres d’Esteren, Manuel de la Lune Noire. Agate éditions/Forgesonges, 2015 (Illustrateur, cartographe)
  • Venzia, Kit d’initiation. XII Singes/Deadcrows/Manoir du Crime, 2015 (Illustrateur)
  • Mythologica N°4. Mythologica Editions, 2015 (Illustrateur de couverture)
  • Wulin – Les Contes du Pinceau et de l’Epée. Game-Fu éditions, 2015 (Illustrateur, cartographe)
  • Les Ombres d’Esteren, Dearg épisode 3. Agate éditions/Forgesonges, 2015 (Illustrateur, cartographe)
  • Sense of Wonder, roman de SoFee L. Grey. Editions Les Netscripteurs, 2015 (Illustrateur de couverture)
  • Kit d’initiation Insectopia. Ed. Somni Semen, 2015 (Illustrateur)
  • Les Ombres d’Esteren, Livre 2 : Voyages, rééditions augmentée. Agate éditions/Forgesonges, 2014 (Illustrateur, cartographe)
  • Le Flibustier du Froid, roman de Ludovic Rosmorduc. Editions du Riez, 2014 (Illustrateur de couverture)
  • Voyages vers l’Ouest. Editions Fei, à paraître (Cartographe)
  • Affiche du Festival Nice-Fiction 2015 (Illustrateur)
  • Affiche de la Convention Octogones 2014 (Illustrateur)
  • Affiche du salon du Jeu de Limoges ed. 2014 (Illustrateur)
  • Parchemins Secrets de Rokugan : rouleau 4. La Voix de Rokugan/ Edge/ AEG, à paraître (Auteur, illustrateur)
  • Dragondead, Livre de Base. Editions Etherna, à paraître (Illustrateur)
  • L’énigme de la Vie (Roman de Dylan Decheny), 2014 (Illustrateur de couverture)
  • Art Book Beurk#2 Evolution. Brainwasher, 2014 (Illustrateur)
  • Affiche du GRAAL pour le Festival International des Jeux de Cannes 2014 (Illustrateur, graphiste)
  • Les Ombres d’Esteren, Dearg épisode 2. Agate éditions/Forgesonges, 2013 (illustrateur, cartographe)
  • Shadows of Esteren, Book 2 : Travels. Agate éditions/Forgesonges, 2013 (illustateur, cartographe)
  • Les Ombres d’Esteren, Dearg épisode 1. Agate éditions/Forgesonges, 2013 (illustrateur, cartographe)
  • Les Ombres d’Esteren, Kit du Meneur. Agate éditions/Forgesonges, 2013 (illustrateur, cartographe)
  • Islendigar. Cendres de Sphinx, 2013 (iIllustrateur)
  • Sunda Mizu Mura, pour Le Livre des 5 Anneaux. Voix de Rokugan/Edge/AEG, 2013 (Directeur éditorial, concepteur, auteur, illustrateur, cartographe)
  • Affiche du GRAAL pour le Festival International des Jeux de Cannes 2013 (Illustrateur)
  • Tenga, l’écran. John Doe éditions, 2013 (Illustrateur, cartographe)
  • Shadows of Esteren, Book 1, Universe. Agate éditions/Forgesonges, 2012 (Illustrateur, cartographe, auteur)
  • Devastra-Réincarnation. Pulp Fever édition, 2012 (Illustrateur, cartographe)
  • Capharnaüm : Le Royaume des Cieux. Deadcrows/7eme Cercle, 2011 (Illustrateur, cartographe)
  • Annalise. La Boite à Heuhh éditions, 2012 (Illustrateur)
  • On Mighty Thews. La Boite à Heuhh éditions, 2012 (Illustrateur)
  • Mississippi : Tales of the Spooky South. XII Singes/Forgesonges, 2011 (Directeur artistique, illustrateur)
  • Contes de Crimes. L’amour d’une étoile. Gamme Crimes. Ecuries d’Augias, 2011 (Illustrateur)
  • Les Ombres d’Esteren, Le monastère de Thuath. Agate éditions/Forgesonges, 2011 (Illustrateur, cartographe)
  • Les Ombres d’Esteren, Livre 2, Voyage. Agate éditions/ Forgesonges, 2010 (Illustrateur)
  • Les Ombres d’Esteren, Livre 1, Univers. Agate éditions/Forgesonges, 2010 (Illustrateur, cartographe, auteur)
  • Plumes en Herbe : De la Chair à l’Acier. Editions Icare/ Forgesonges, 2010 (Illustrateur)
  • Parchemins Secrets de Rokugan : Chikara no Za. La Voix de Rokugan/Edge/AEG, 2009 (Auteur, illustrateur)
  • Alkemy RPG, Le Souffle du désert. XII Singes/Kraken éditions, 2009 (Illustrateur, cartographe)
  • Alkemy RPG, Faux et usage de faux. XII Singes/ Kraken éditions 2009 (Illustrateur)
  • Alkemy RPG, Th’Mhénic. XII Singes/Kraken éditions, 2009 (Illustrateur, cartographe)
  • Alkemy RPG, guide des Aurloks. XII Singes/Kraken éditions, 2009 (Illustrateur)
  • Alkemy RPG, guide des Khalimans. XII Singes/Kraken éditions, 2009 (Illustrateur)
  • Anthéas, Nefs des Brumes. Editions Icare, 2009 (Illustrateur)
  • Khaos 1795, D’une pierre deux coups. XII Singes, 2009 (Illustrateur)
  • Oikouméné. Sans Détour/ Ludopathes Editeurs, 2009 (Illustrateur, cartographe)
  • Recueil des Démiurges en Herbe. Icare Editions/Forgesonges/Labap, 2009 (Directeur éditorial, Illustrateur)
  • Parchemins Secrets de Rokugan : Matsuri. La Voix de Rokugan/Edge/AEG, 2008 (Auteur, illustrateur, cartographe)
  • Drakaina, Fantasy of Desires. Spootnik Studio, 2008 (Illustrateur)
  • Anthéas, L’archipel des cîmes. Editions Icare, 2008 (Illustrateur)
  • Parchemins Secrets de Rokugan : Gempukku. La Voix de Rokugan/Edge/AEG, 2006 (Illustrateur)

Participation dans des revues spécialisées : JDRmag, Di6dent, Casus Belli pour des articles, interviews et illustrations.

Fiche nooSFere
Fiche GROG

Site personnel

Lük Déma

Autodidacte complet, il dessine depuis tout petit. Quand il a une dizaine d’années, on lui offre un livre d’illustrations des graveurs du siècle dernier. C’est le choc ! Il doit faire pareil ! Du coup, à 15 ans, il décide de se lancer dans le dessin réaliste. Trop indépendant pour prendre des cours de dessin, il commence à gribouiller des ébauches d’arbres, de branches. Il en faut des essais et des essais pour arriver, un jour à sortir un dessin correct ! Depuis, il fait beaucoup d’illustrations, essentiellement en noir et blanc. Ils représentent surtout de la forêt un peu féerique souvent en mélange avec des femmes et, parfois, avec des personnages fantastiques incorporés ou des ruines médiévales. Il travaille à la plume ou au pinceau, à l’encre de chine. Il passe des dizaines d’heures à faire ces dessins issus de son imagination. Il dessine ou peint également en couleur, dans les mêmes thèmes, les techniques noir et blanc et couleur permettant d’illustrer des ambiances différentes.

http://www.lukdema.com/

Célia Beauduc

Célia beauduc est une artiste française vivant à Paris.
Elle travaille essentiellement en digital painting pour créer ses univers et ainsi partager ce qu’elle aime dans ses concepts art, sketchs, et characters designs.
Elle met facilement de côté son stylet pour apprécier les plaisirs du dessin traditionnel mais aussi de l’aquarelle ou encore de l’encre.
Amoureuse de nature, de fantaisie et d’ost, son style se rapproche des histoires vikings et des aventurières amazones. Toutes ces sources d’inspirations l’aident à communiquer sa sensibilité dans la plupart de ses créations.

Laetitia ‘Nydenlafée’ Combe

Laetitia Combe, connue sous le nom de Nydenlafée, est une artiste française de la région niçoise, plasticienne, performeuse, dessinatrice et illustratrice.

Diplômée de l’Université de Nice en histoire des mondes anciens, histoire de l’art et archéologie, mais autodidacte dans sa pratique artistique, elle part très tôt à la rencontre de l’image en réalisant de petites bandes-dessinées, peint des toiles empreintes de pop-surréalisme et choisi le street-art dans sa guérilla anti-institutionnalisation, en prenant le pseudo de Nydenlafée.

Étiquetée tantôt artiste féministe, tantôt artiste chamanique, Laetitia Combe offre dorénavant au temps de la recherche une importance bien plus capitale que celle de l’exposition.

À Nice, Nydenlafée se fait connaître du public du milieu sub-culturel et contre-culturel, d’expositions en expositions et en entrant dans le réseau d’artistes des Urbains de Minuit. De 2013 à 2015, elle y milite activement, poussée par sa rencontre avec Sonia Grdovic qui devient sa marraine artistique. Elle écrit des articles dans le web journal aérodynamique www.lesurbainsdeminuit.fr et participe à l’organisation du festival de la Saint Narcisse. Dans ce même laps de temps, elle monte le collectif l’Artocrate avec de jeunes artistes niçois et devient rédactrice en chef de son web fanzine www.lartocrate.com

Publiés plusieurs fois dans l’Excès Magazine, ses textes et ses dessins s’envolent aussi dans de petits « fanzines de monstrance » qu’elle distribue au grè du vent après les avoir mis en scène dans des installations excentriques.

À Clans, dans la vallée de la Tinée, elle participe aux Good Vibrations dès 2014, un workshop annuel de l’Atelier Expérimental et collabore au projet des œuvres d’art embarquées dans l’architecture (OEAEA©), toujours en cours, avec de nombreux artistes, dont Isabelle Sordage qui, en 1996 avait déjà semé en elle les graines de l’art contemporain.

En 2015, elle se lance dans l’illustration de jeux de rôle, avec Les Apprentis Sorciers, un JDR créé par Pierre Petitfrère et Nicolas Oudin.

http://www.nydenlafee.blogspot.fr/

 

 

Rumcorp

Né en 1984, le petit Julien a échappé de justesse au vent ravageur des eighties pour se concentrer sur la pratique du dessin. Très tôt, déjà, il se distingue de ses petits camarades par ses choix vestimentaires audacieux et son mutisme presque électrique. Avec sa coupe au bol et son combiné pantalon de velours/ pull jacquard, on ne voit que lui dans la cour de récré. Rapidement, il se désintéresse des études pour se consacrer pleinement à sa passion du dessin et plus particulièrement à la bande dessinée. Découragé par le circuit classique et par la difficulté de trouver sa place dans la paysage bédéphiles français, il décide alors de se lancer dans le web comics avec son projet phare : Pschiiit.
En parallèle, il donne des cours de bandes dessinées aux enfants et ado de sa commune afin de transmettre sa passion et son amour du neuvième art.

Site officiel

Philibert

Dans une conception très moebiussienne de ses mondes chimériques, le travail de l’artiste PHILIBERT nous amène dans des mondes inventés, loin de la réalité quotidienne et matérielle de la vie, sans la quitter du regard. Il nous parle d’un futur
surréaliste et onirique en résonance avec la mémoire du passé…
Sur fond d’une réalité géographique, architecturale et temporelle arrivée jusqu’à nous au travers des siècles, il crée des situations énigmatiques et intemporelles, qu’il ne saurait, dit-il lui-même, résoudre pour le spectateur. Ses peintures, dessins et
illustrations se veulent être des déclencheurs d’imaginaires.
L’artiste revendique le lourd-léger, paramètre essentiel de sa physique onirique. Il se décrit volontiers comme un extra-terrestre en quête d’un graal empathique avec les êtres vivants sur notre planète contemporaine. L’art en est un des moyens,
une des solutions qui s’offre à lui.

Alias “ PHILIBERT “ de son nom d’artiste, né en 1954 à Forbach, petite ville du territoire lorrain. Il y passe son enfance à l’issue de laquelle il déménage dans l’Oise pour finir par s’émanciper en découvrant la capitale où il devient étudiant.
À l’issue de trois années au sein des ateliers Penninghen, entre 1970 et 1973 ( ESAG, Paris ), l’artiste se spécialise très vite dans l’illustration jeunesse. Indépendant ( en “freelance”, statut qu’il revendique), Il travaille pour ce public en partenariat avec de nombreuses maisons d’édition ( Nathan, Magnard, Bayard-
Press, Retz, Albin Michel, Play-Bac etc…). En parallèle Il œuvre également en tant que sculpteur-modeleur, au sein d’ateliers en effets spéciaux, dans le théâtre, le cinéma, la publicité.

Les années 1980 le voient découvrir le sud de la France où il s’installe définitivement en 1990 pour devenir père de deux garçons.
Refermant momentanément la porte jeunesse, en quête de nouveaux mondes intérieurs, il développe un style de peinture très personnel, dont les sujets exprimés sont des “corps dansés” ainsi que des paysages. Cette expérience de quelques années
aboutit, entre autres, à la réalisation de deux albums de bandes dessinées ( catalogués atypiques dans ce milieu professionnel).
Illustrateur malgré tout, il saura adapter également ce style au sein de diverses maisons d’éditions et agences de communication (revues mensuelles, institutionnelles ou privées pour lesquelles il œuvrera régulièrement).
En 2011, il s’offre une récréation artistique en produisant un carnet de voyage, romancé et illustré par ses soins, à la sortie d’une aventure motorisée durant laquelle il traverse la France de part en part. Ce travail ( textes et dessins à l’encre ) sera exposé
à la Médiathèque de Villeneuve-lez-Avignon en 2013 (Exposition “TRACE” ).
Fin 2013, à la recherche de nouveaux souffles créatifs, il s’installe à Avignon. Se remémorant ses rêves de jeunesse estudiantine que sont la science-fiction, le fantastique et le surréalisme, il se lance, tel un phœnix, dans une nouvelle aventure graphique. Débutent ainsi ses collections d’illustrations que sont “ x.015 / x.016 “, au sein du label “FantastiQ’Avignon“.

2016 septembre : Exposition personnelle (“Fantastiq’Avignon”) au Cloître St-Louis d’Avignon, au sein de laquelle il offre au regard du public la totalité, relative à cette démarche, de son travail réalisé durant ces deux dernières années.
2017 : sans trahir son imaginaire surréaliste et fantastique, l’artiste se tourne vers les anciens. C’est le retour à un académisme dont les références sont issues de la peinture des 19e, 18e et 17e siècle. Sa technique s’enrichit alors des techniques à l’huile, à l’acrylique, les supports passant du papier à la toile et inversement.

Il réalise l’affiche 2018 de Nice Fictions dont il est l’invité d’honneur.

Site officiel

Aurélien Maccarelli

Tout d’abord assistant photographe, puis reporter photographe pour une société de voyage, Aurélien envisagea tout naturellement de s’intéresser à la retouche photographique afin de donner à ses clichés un rendu toujours plus spectaculaire. Progressivement, il décida ainsi, en autodidacte passionné, de mettre un peu de côté l’objectif pour la palette graphique.
Fortement inspiré par le surréalisme à la Dali ou encore le Romantisme Noir, mais également par la musique dont il s’imprègne pour réaliser ses œuvres, quelque part entre le métal et la musique sacrée, guitariste à ses heures, il est perpétuellement en quête de sens, d’aucuns le qualifieraient d’ailleurs de symboliste. Aurélien a donc choisi la peinture digitale pour faire honneur à ses pairs mais aussi, et surtout, afin de partager avec tout un chacun sa vision du monde ainsi que ses questionnements, qu’ils soient personnels ou existentiels. Il travaille maintenant en collaboration avec des maisons d’édition comme Malpertuis ou encore Black Coat Press et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin…

(c) Aurélien Maccarelli

Fabien Legeron

Fabien Legeron mène de son propre aveu une double vie, ce qui indique qu’il doit y en avoir au moins quatre ou cinq.
Le jour tour à tour gribouilleur de textes (sur Lovecraft, le jeu vidéo, les films), photographe, filmeur de choses, script doctor, joueur de contre-bassine, fabricant d’objets inutiles, il mène de front toutes sortes de projets plus ou moins légaux et/ou illusoires en écriture, image, cinéma et son par la grâce de la mathématique pure, de la caféine et d’habitudes interlopes. Tout ça essaie d’être emballé avec une prédilection pour les cultures de l’imaginaire, au sens le plus large et le plus noble qu’on voudra lui prêter. On ne se gendarmera pas, alors, de voir se télescoper Lovecraft, Bloy, Carpenter, Ed Wood, Doug Stanhope, Alex de la Iglesia ou Seth Putnam dans ce gros foutoir qui lui sert de cabinet de curiosités. Bref, entre le goût et le bon goût, le choix fut fait il y a longtemps.
Mais la nuit, tel un Bruce Wayne de faubourg, il est… Fatigué !

Le site, crénom

Gilbert Villemin

Gilbert Villemin a eu 20 ans en 1968 sans le bac.
L’agrégation d’arts plastiques à 35 ans le hisse professeur de graphisme à l’école d’arts de Marseille Luminy… Bien trop éloigné de son ancien Prieuré d’Hérival dans les Vosges. C’est là qu’il vit toujours à 69 ans en connexion active avec ses anciens élèves aimantés par les arts.
L’après Marseille se fait à l’Iufm de Loraine auprès des professeurs des écoles.
Il peint 20 ans avec les élèves détenus de la prison d’Épinal.
L’œuvre de cet artiste est luxuriante et variée, sa meilleure réussite plastique est ses élèves.

Blog de Gilbert Villemin

Fabrice Gendre

En février 2014, Fabrice Gendre se lance dans la sculpture après avoir évolué dans d’autres domaines. Son activité créatrice s’articule suivant deux axes : d’une part, la réalisation de personnages tirés de films qui l’ont marqué, et d’autre part, la création de sculptures mettant en image ses émotions personnelles. Toutes ses sculptures sont des modèles uniques.