Le Solarpunk, une cure de soleil contre la fin du monde

Pour causer de tout ce qui ne trouve pas sa place dans les autres sections.
Sybille
Messages : 217
Inscription : mer. 21 déc. 2016 20:13

Le Solarpunk, une cure de soleil contre la fin du monde

Message par Sybille » ven. 12 juil. 2019 20:50

C'est un article de septembre 2018 : https://www.arte.tv/fr/articles/tracks- ... cologie-sf
Alors que la contre-culture Cyberpunk s’est développée dans les années 1980 comme une contrepartie à l’euphorie ambiante, exacerbant par son cynisme les conséquences déjà visibles sur l’environnement et la société de la civilisation capitaliste, les récits cybernétiques et apocalyptiques collent aujourd’hui d’un peu trop près à la morosité ambiante. Le futur, c’est maintenant (les robots et fusils laser en moins). Doit-on pour autant se résigner à notre funeste destinée ? Quel genre d’histoire peut encore nous faire rêver ? Qui pourra produire une esthétique et une idéologie pouvant servir de modèle aux aventuriers de demain ? Ne tremblez plus, voici venir le Solarpunk. L’artiste et théoricien britannique Jay Springett l’annonce de but en blanc lors d’une conférence au Het Nieuwe Instituut de Rotterdam : « Le but du Solarpunk est d’annuler/de déprogrammer l’apocalypse ». (The goal of solarpunk is to cancel the apocalypse). Depuis une quinzaine d’années, le mouvement bourgeonne sur les réseaux, des discussions sur les forums spécialisés aux croquis et images disséminés sur diverses plateformes.

Sybille
Messages : 217
Inscription : mer. 21 déc. 2016 20:13

Re: Le Solarpunk, une cure de soleil contre la fin du monde

Message par Sybille » jeu. 22 août 2019 19:27

De retour de la Worldcon à Dublin, Lalex Andrea nous parle du hopepunk : http://www.feuillesdevelours.fr/?p=5720
Le terme est apparu en juillet 2017 sur Tumblr, un terme inventé par l’autrice américaine Alexandra Rowland. Très vite repris et beaucoup partagé, il a permis de servir de support à tout un courant de pensées et, bien sûr, d’écriture en science-fiction et fantasy. Elle intervenait sur une table ronde portant sur le sujet à la WorldCon 2019 à Dublin (photo ci-dessous), à laquelle j’ai assisté. Voici donc ce qui s’en est dit et ce que j’ai pu approfondir ensuite, afin d’expliquer ce concept que je trouve enthousiasmant.

Sybille
Messages : 217
Inscription : mer. 21 déc. 2016 20:13

Re: Le Solarpunk, une cure de soleil contre la fin du monde

Message par Sybille » ven. 6 nov. 2020 18:09

Nouveau billet de blog sur le sujet : https://www.lastreetlaplume.fr/2020/11/ ... e-hopepunk
Aujourd’hui, nous avons perdu l’illusion que le progrès technique allait sauver le monde et qu’Internet n’était qu’un formidable outil de partage de connaissances. C’est donc dans cette atmosphère de gueule de bois collective que le hopepunk devient indispensable.

Le hopepunk n’est pas un optimisme forcené et aveugle. Il est pleinement conscient de la réalité du monde dans lequel nous vivons et ne promet pas un avenir de paillettes et de soleil sans nuage. Certes, il offre une forme d’échappatoire à nos problèmes actuels, mais pour mieux nous armer contre eux.

L’idée du hopepunk est que le fait d’être doux, honnête et bienveillant n’est pas une faiblesse ni une forme de naïveté, mais un acte courageux. L’objectif est d’encourager chacun à ne pas baisser les bras et à participer à sa propre échelle au changement qu’il voudrait voir advenir dans le monde.

Répondre