Ketty Steward

Sans titre-1Née à la Martinique en 1976, Ketty Steward est une autrice publiée depuis 2003.

Habituée à observer ses semblables, elle construit ses récits singuliers en n’hésitant pas à s’appuyer sur ses connaissances académiques en Mathématiques, en Sciences du travail et en Psychologie. Que ce soit en poésie, en science-fiction ou de ses récits inspirés de contes et légendes, elle s’interroge sur la nature humaine, la différence, l’identité et la mémoire.

Les thèmes de la rencontre, de la différence, de la mémoire, de la douleur, sont maintes fois explorés dans ses œuvres, que ce soit à travers les procédés de la science-fiction ou ceux de la poésie, du conte ou du récit réaliste.

Une quarantaine de ses nouvelles ont été publiées au sein de différentes revues et anthologies, ainsi qu’un recueil de nouvelles, Connexions Interrompues (2011) et un roman autobiographique.

Connexions Interrompues est un recueil de science-fiction qui interroge le devenir des liens dans des mondes hyperconnectés et en voie de déshumanisation.

Le roman Noir sur blanc, lui, revient sur le passé tumultueux d’une vie de combats et trouve un écho futuriste dans Retour au Pays Létal, nouvelle d’auto-science-fiction.

Elle a dirigé en 2017 un numéro « Spécial SF africaine » de la revue Galaxies et prépare pour l’été 2018 un spécial « Regards sur l’Afrique ».

Ses derniers textes sont disponibles dans les revues Le Novelliste, Bifrost, Galaxies et dans les anthologies thématiques des éditons Arkuiris et La Volte.

HE-La est là : fiction pour le site Afrocyberfeminismes.org, février 2018

Imperpétuité in La Justice, demain, ailleurs, autrement, éditions Arkuiris, mars 2018

Un Jeu d’enfant in revue Bifrost numéro 89, janvier 2018

ALIVE in Anthologie Le Bal des actifs, Demain le travail, Éditions  La Volte, 2017

 

 

 

Site de Ketty Steward