Nath Ceryan Dau naît à Antibes en 1966 et réside désormais dans la campagne normande, qui offre un calme propice à sa plume.
Tombé dans le chaudron de l’écriture dès l’enfance, iel publie en 1991 Bleu Puzzle, un conte fantastique, aux éditions Tacussel.
Conciliant ses passions pour l’histoire, le folklore et la mythologie dans un style musical empreint de poésie, iel obtient le Prix Merlin 2006 pour Le Violon de la fée, puis le prix Imaginales 2008 (catégorie nouvelle) pour son premier recueil, Contes Myalgiques 1 : les terres qui rêvent (Griffe d’Encre).
Parallèlement, et poursuivant son projet d’anthologies mythologiques initié en 2003 avec l’Esprit des Bardes (Nestiveqnen), iel crée en 2007 les éditions Argemmios. Malheureusement, en raison d’une santé précaire, Nath Ceryan devra fermer sa maison d’édition en 2014.
Invité par l’illustratrice Krystal Camprubi à participer à l’ouvrage pour la jeunesse Légendes, créatures fantastiques (Auzou, 2008), iel en écrit les textes. Dix mille exemplaires de cet ouvrage seront vendus en France et francophonie. Il est aussi traduit et publié en Espagne, en Hongrie, au Portugal et en Russie. Malgré cette expérience, et celle du livre-disque Voir avec le coeur (Argemmios, 2009), Nath Ceryan ne se considère pas comme un auteur jeunesse.
Iel fait partie de la formation « The Deep Ones » qui donne des concerts-lectures dans le cadre de festivals dédiés à l’Imaginaire.
Ces dernières années ont vu la publication de son second recueil, Contes Myalgiques 2 : les atouts du diable (Griffe d’Encre, 2010), puis de Tangram (Rivière Blanche, 2012), recueil préfacé par Ayerdhal, et du roman-mosaïque En revenir aux fées (Mythologica, 2015).

2016 marque un grand tournant dans sa carrière car les Moutons Électriques offrent à son cycle de Fantasy, Le Livre de l’énigme, une nouvelle chance d’exister après sa rupture de contrat avec les défuntes éditions Asgard. Le 3 mars est donc paru Source des Tempêtes, réédition de La Somme des Rêves (éd. Asgard) revue et enrichie de treize chapitres inédits complétant et poursuivant l’histoire initialement publiée. Le second tome, Bois d’Ombre, est paru le 2 mars 2017. En septembre de la même année sort Fragments de l’Âge Ancien, un recueil dont tous les textes au sommaire appartiennent au corpus du Livre de l’énigme.

En 2018, sortent deux rééditions revues et augmentées du Chaudron brisé chez les Moutons électriques, et d’En revenir aux fées chez Voy’[el], ainsi que deux participations à des anthologies caritatives : SOS Terre et Mer  (Moutons électriques) et L’amour c’est… (Livre de poche). En 2019, année de révélations et de changements, se libère une identité longtemps refoulée alors même qu’est réédité Bleu Puzzle,  chez les Moutons électriques, et que la 1ère partie de Source des Tempêtes paraît en poche dans la collection Hélios des Indés de l’Imaginaire.

Fiche sur les Moutons électriques
Fiche Wikipédia
Fiche nooSFere
Fiche Quarante-Deux
Fiche BDFI

 

 

 

 

 

 

Commentaires fermés