Nicolas Pages

Né aux alentours de la fin des années 70 (dans cette dimension, précisons), Nicolas Pages a d’abord exploré les recoins de la psyché humaine. Il avoue que cette expérience enrichissante a pu laisser quelques séquelles dans son fonctionnement mental.
Doté d’une belle capacité d’adaptation, il s’est servi de ce handicap pour en faire un atout : l’écriture d’histoires d’horreur et de science-fiction !

Nicolas Pages

Il essaya au cours de son travail universitaire de disséquer les structures narratives et psychologiques du premier auteur à l’avoir captivé : Howard Phillips Lovecraft. Étonnamment, cette passion pour le Maître de Providence le fera accoucher quinze ans plus tard de sa première nouvelle, inspirée des récits diaboliques des Grands Anciens.
Il doit aussi énormément au collectif CoCyclics qui l’a sorti de la mare où il pataugeait.

Pour faire court, il aime (en vrac) la littérature en général, le rugby, la musique qui fait du bruit, la bonne chère, le vin rouge, le poker (quand il gagne) et les plaisirs simples.

Il habite un village dans le sud de la France avec femme et enfants.

Nouvelles :
– Tibériade in Anthologie Calling Cthulhu n°1 – L’Ivre-Book (Février 2015) – Édition numérique
– FeuerBach, La Rivière de lave in Gandahar n°1 – Gandahar/L’Ivre-Book (Février 2015) -Édition numérique
– Blaireau in ECCE Webzine (Janvier 2016)
– Le Secret des Frères Mineurs in Anthologie Le Vampire des Origines Tome 2 – Lune Ecarlate (Décembre 2015) – Prix Masterton 2016
– Sinatra’s Nightmare in Dimension New-York II – Black Coat Press/ Rivière Blanche (à paraître)
– La Bombe, Le flic et le Puant in Dimension Meurtres Impossibles – Black Coat Press/ Rivière Blanche (à paraître)
– Has Been – L’Ivre-Book – Édition Numérique (à paraître)

Roman :
Pearly Gates, Tome 1 « Le règne du Métal » – L’Ivre-Book (Février 2016) -Édition numérique