Pierre Pevel

(c) Ji-Elle Imaginales 2010

(c) Ji-Elle Imaginales 2010

Pierre Pevel, né en 1968, est un écrivain français de fantasy et de science-fiction.

Après une jeunesse passée à voyager et une prépa littéraire au lycée Henri-Poincaré de Nancy, où il demeure actuellement, il sera d’abord scénariste, journaliste et auteur des jeux de rôle, avant de venir à l’écriture. D’abord avec plusieurs romans de fantasy sous le pseudonyme de Pierre Jacq, puis en signant de son propre nom.

Il se fait connaître par sa trilogie des Ombres de Wielstadt, publiée en 2001, qui lui vaut en 2002 un Grand prix de l’Imaginaire.

Les romans de Pierre Pevel se rapprochent de l’uchronie dans la mesure où ses univers sont fortement inspirés d’une époque historique précise, bien documentée mais enrichie d’éléments merveilleux (magie, créatures surnaturelles), riches de conséquences sur le déroulement de l’Histoire.
Un peu différent, le roman Viktoria 91, lui, se déroule dans une Londres victorienne alternative s’attache à une uchronie de type steampunk .

Par ailleurs, il a entrepris une nouvelle traduction des aventures de James Bond en respectant l’intégralité du texte original, souvent coupé.

Pierre Pevel

Pierre Pevel, dont certains romans sont traduits en anglais chez Orion, est l’auteur de plusieurs cycles, ceux de Wielstadt, d’Ambremer, des Lames du cardinal et le Cycle du Haut-Royaume. Ce dernier paraît se dérouler dans un univers de Nightprowler bien avant l’époque des aventures proposées par le Jeu de Rôle à la rédaction duquel il a participé et dont il a enrichi l’univers par le biais de deux cycles supplémentaires : les Chroniques des sept cités et In Memoriam qui reste inachevé.

Prix

– Grand prix de l’Imaginaire 2002, catégorie roman pour le 1er tome du Cycle Wielstadt
– Prix Imaginales 2005, catégorie roman francophone pour le 2è tome du Cycle Ambremer (réédition à paraître aux éditions Bragelonne en 2015)
– Prix Imaginales des Lycéens 2009 et Morningstar Award 2010 pour le premier tome du Cycle Les Lames du cardinal