Manuela Legna

Manuela Legna est née en 1981 en Italie d’un père argentin et d’une mère française. Elle a étudié les lettres et les métiers du livre et de la correction à Aix-en-Provence et Paris. Après quelques années dans l’édition de livres, elle se tourne vers la presse. Elle travaille actuellement comme secrétaire de rédaction pour un magazine et est modératrice sur un forum d’écrivains.

Bibliographie :

  • Vénus sanglantes, nouvelle publiée dans la revue Cohues n° 4 (sous le pseudonyme Adèle Sangdol), mars 2012
  • De si jolis cheveux, nouvelle publiée dans la revue Nouveau Monde n° 5, novembre 2014
  • De l’autre côté des yeux noirs, nouvelle publiée dans la revue Nouveau Monde n° 7, mai 2015
  • Le professeur de mandarin, nouvelle publiée dans la revue L’Ampoule n° 16, juin 2015
  • L’île lavée au sel, nouvelle publiée dans la revue Le Traversier n° 21, mars 2017
  • Six personnages emmerdent l’auteur, roman court, éditions Nutty Sheep, juin 2017
  • Kagemusha, nouvelle publiée dans l’anthologie Nutty Ghost, éditions Nutty Sheep, novembre 2017
  • Le conteur errant, nouvelle publiée dans la revue L’Ampoule Hors-Série n° 2, décembre 2017

Athéna Callea

Athéna découvre sa passion pour l’écriture aux alentours de huit ans.
Après beaucoup de petits contes (forcément à cet âge) de manuscrits-direction poubelle et quelques poèmes édités dans des anthologies lors de son adolescence, elle décide enfin de se lancer dans la nouvelle, style d’écrit qu’elle adore depuis toujours grâce à Gauthier, Poe et Maupassant qui l’émerveillent encore…
Maintenant comédienne et après des études de Littérature, elle s’efforce d’écrire de tout (malgré son grand penchant pour la peur et le fantastique hérités de ses lectures), même des sketches pour la scène !
Parce qu’elle aime avant tout les mots. On peut aussi la retrouver sur la Toile sous le nom Athéna d’automne-et de joie.
L’une de ses nouvelles fantastiques « PAPILLON » est éditée aux Éditions Nutty Sheep.

Clémence Chao Boggero

Passionnée d’astronomie et de poésie, Clémence est une participante assidue des animations de l’association AQUILA à l’Université de Nice. Elle a participé avec Cédric Jacob à des récitals de poésie en scène ouverte à l’automne 2017 et à une conférence « Astronomie et Poésie » à la Galerie Depardieu le 24 mars 2018.

Aurélien Crida

Aurélien Crida est maître de conférences à l’Université Nice-Sophia-Antipolis et à l’Observatoire de la Côte d’Azur, membre junior de l’Institut Universitaire de France. Ses travaux de recherche portent sur la formation des (exo)planètes et de leurs satellites. Il est en particulier spécialiste du phénomène de migration planétaire, par lequel une planète change d’orbite via des interactions avec le disque de gaz et de poussière dans lequel elle se forme.

Aimant transmettre sa passion de l’astronomie, Aurélien Crida donne régulièrement des conférences grand public sur ce sujet. Passionné de bande dessinée, il a rêvé enfant avec les aventures de Tintin…

Agnès Fienga

Agnès Fienga est astronome à l’Observatoire de la Côte d’Azur.
A la suite d’une thèse soutenue à l’observatoire de Paris en 1999, elle entre dans cet établissement en tant qu’astronome-adjointe en 2002 après un séjour au Jet Propulsion Laboratory (NASA, USA) et au CNES (agence spatiale française, Toulouse). Elle rejoint par la suite l’observatoire de Besançon et enfin l’observatoire de la côte d’azur en 2013.

Son travail de recherche porte sur la construction et l’amélioration constante des modèles permettant de prédire les positions et vitesses des objets du système solaires avec une grande précision (de l’ordre de quelques mètres pour les positions et de quelques mm/s pour les vitesses). Ces modèles sont utilisés par l’Agence Spatiale Européenne, notamment pour les missions GAIA, Bepi-Colombo et Juice. Ils sont aussi utiles pour tester la relativité générale dans le système solaire de même que des théories alternatives de la gravité, pour déterminer des masses d’astéroïdes, apporter des éléments à l’étude du soleil et dernièrement délimiter les zones d’existence possibles pour la planète inconnue P9.

Elle donne régulièrement des conférences grand public tournées vers l’exploration du système solaire par les sondes spatiales et sur ce que ces dernières nous apprennent du mouvement des objets dans notre voisinage proche (jusqu’à 1500 fois la distance Terre-Soleil, soit environ 200 milliards de km).

Elle est également membre de l’union astronomique internationale, membre correspondant du Bureau des longitudes, expert au près du groupe de physique fondamentale du CNES et membre élue au conseil d’administration de l’observatoire de la côte d’azur.

Henri Broch

Henri Broch est fondateur de l’enseignement de Zététique et professeur émérite de l’Université Nice Sophia Antipolis.

Physicien, né en 1950, il a mené des recherches en biophysique pendant de nombreuses années et ses travaux d’analyse conformationnelle quantique de biomolécules (segments d’ADN/ARN, collagène, agents anti-cancéreux ou radioprotecteurs) ont fait l’objet de nombreux articles dans des revues et ouvrages scientifiques internationaux.
Parallèlement à ces sujets, ce chercheur s’intéresse, depuis très longtemps, à tout ce qui touche au domaine du « paranormal » (parapsychologie, astrologie, médecines magiques, archéologie fantastique, thaumaturgie,…) et il a été nommé membre d’honneur d’institutions étrangères centrées sur ces questions. Il a également participé à un très large éventail de documentaires et d’émissions de télévision et radio dans plusieurs pays et a reçu le Distinguished Skeptic Award du C.S.I. Committee for Skeptical Inquiry, Etats Unis.

by Paul Lebrun

Il a lancé le « Défi Zététique International Broch-Majax-Theodor » qui, in fine, offrait 200.000 € à toute personne qui pourrait faire la preuve d’un phénomène « paranormal », quel qu’il soit. Ce Prix-Défi a reçu 264 candidatures pendant ses 15 années d’existence et aucun des médiums ou sujets-psi testés n’a produit quoi que ce soit de paranormal.

Henri BROCH a créé dans les années 1980 le premier enseignement universitaire de Zététique et a donné de très nombreuses conférences à l’invitation d’organismes variés. Il est l’auteur de plus de 150 publications et de 9 ouvrages parmi lesquels « L’Art du Doute ou comment s’affranchir du prêt-à-penser », « Devenez sorciers, devenez savants » (avec G. Charpak), « Les secrets des sorciers » (la méthode scientifique expliquée aux enfant), ou encore :
« Au Coeur de l’Extra-Ordinaire », éd. Book-e-Book, ouvrage sans aucun équivalent, qui traite de l’ensemble des phénomènes dits paranormaux.
Georges CHARPAK : « Un beau travail, fort salubre ».
« Comment déjouer les pièges de l’information », éd. Book-e-Book, ouvrage qui définit les Règles d’Or de la Zététique.
STROMAE : « Mon livre de chevet ». « C’est le livre qui m’a le plus marqué »

Henri Broch est, avec le réalisateur Patric Jean, coauteur de Lazarus-Mirages, expérience transmédia de diffusion de la culture scientifique, et des deux films « Les pouvoirs de l’esprit » et « Les miracles religieux ».

Sa devise : Le droit au rêve a pour pendant le devoir de vigilance.

Pour une biographie un peu plus complète : sites.unice.fr/site/broch/broch.html

Pour les ouvrages de l’éditeur de la Zététique (parmi lesquels on trouvera « Homo obsoletus ? » d’Isaac Asimov, un inédit en français) : www.book-e-book.com

Chantal Robillard

by Guy Buchheit

Nouvelliste, poète, romancière et anthologiste, Chantal Robillard est native d’Auvergne : fontaines pétrifiantes, orgues basaltiques et cratères des vieux puys n’ont pas de secret pour elle. Elle vit en Alsace dans une maison bleue à colombages tout droit sortie d’un conte de fée. Elle y écrit en ce moment un polar sur Merlin et les chevaliers de la Table ronde (suite de Merlin et la fée des flashs). Le Haut Allier, Brocéliande et la plaine d’Alsace : un sacré triangle géographique…

On ajoutera à ses préoccupations littéraires actuelles ses textes autour de Saint-Exupéry, le Petit prince et l’aventure de l’Aéropostale. En 2018 sont sorties sa onzine La nuit étoilée qui ouvre l’anthologie Dimension Aéropostale (Rivière blanche), et l’anthologie Dessine-moi un… qu’elle a dirigée pour Nutty sheep.

A l’automne 2019 paraîtra aux éditions Voy’el un recueil de ses poèmes intitulé Serpent d’infant ou l’aviateur et le Petit prince.

Cerisette est au sommaire de l’anthologie Rouge aux Vagabonds du rêve qui sortira pour notre édition 2019 et où, grande première ! créée spécialement par Chantal, une toute nouvelle contrainte littéraire oulipienne est à découvrir : la contrainte du filigrane synonymique…

Publications :
Hôpital Cendrillon, Editions du GREF (Toronto) 2004
Sextine aux six lézards et six souris in Jouer avec les poètes, Hachette Jeunesse, coll. Fleurs d’encre, rééd. 2010
Les Sept fins de Blanche-Neige, Le Verger éditeur, 2011
Le dit du drégonjon et de son Elfrie in Reines et dragons, Mnémos, 2012
Fugue de la Fontaine aux fées, Le Verger éditeur, 2013
Serpent d’infant, poèmes sur Saint-Exupéry et le Petit prince, in « Rencontres imaginaires en Aubrac », Argemmios éd. 2013
Te lucis ante terminum/Avant que la lumière ne s’éteigne, haïkus sur des photos de Michel Eisenlohr pour le Monastère de Saorge, éd. Images du Sud, Aubagne, 2014
Au cœur des arts, poèmes, éd. Académie rhénane, Strasbourg, 2014
L’insurrection poétique, poèmes, éd. Académie rhénane, Strasbourg, 2015
Ex, nouvelle, in Dimension New York 1, coll. Fusée, Rivière blanche, 2015
Dimension Moscou, coll. Fusée, Rivière blanche : direction de l’anthologie et poèmes-haïkus, 2015
Dimension fées, coll. Fusée, Rivière blanche : direction de l’anthologie et novelliste, 2016
Dimension cités italiennes, coll. Fusée, Rivière blanche : nouvelles « I merletti di Cenerentola » et « Venise, Europe », 2016
Dimension routes de légendes, légendes de la route, coll. Fusée, Rivière blanche : nouvelle « Na ! », 2017 (nominée pour le prix Rosny aîné 2018)
Vers d’eau, poèmes, éd. Académie rhénane, 2017
Dimension Brocéliande, coll. Fusée, Rivière blanche : direction de l’anthologie, 2017
Merlin et la fée des flashs, roman court, éd. Nutty sheep coll. One short : édition numérique 2017, édition livre 2018
Zoo des chimères, Argemmios éd, 2013 ; nouv. édition revue et augmentée, éd. Voy’el, 2018
Pour Merlin, nouvelle, in Dimension jardins, Rivière blanche, coll. Fusée. (à paraître en 2018)
Une nuit facétieuse, nouvelle, in Civilisation(s), anthologie, Les Vagabonds du Rêve (2018)

Et, pour conclure cette fiche, un lien vers une interview de Chantal réalisée à Nice Fictions par le Carnet enchanté.

Fiche Wikipédia
Fiche nooSFere
Fiche BDFI

Philibert

Dans une conception très moebiussienne de ses mondes chimériques, le travail de l’artiste PHILIBERT nous amène dans des mondes inventés, loin de la réalité quotidienne et matérielle de la vie, sans la quitter du regard. Il nous parle d’un futur
surréaliste et onirique en résonance avec la mémoire du passé…
Sur fond d’une réalité géographique, architecturale et temporelle arrivée jusqu’à nous au travers des siècles, il crée des situations énigmatiques et intemporelles, qu’il ne saurait, dit-il lui-même, résoudre pour le spectateur. Ses peintures, dessins et
illustrations se veulent être des déclencheurs d’imaginaires.
L’artiste revendique le lourd-léger, paramètre essentiel de sa physique onirique. Il se décrit volontiers comme un extra-terrestre en quête d’un graal empathique avec les êtres vivants sur notre planète contemporaine. L’art en est un des moyens,
une des solutions qui s’offre à lui.

Alias “ PHILIBERT “ de son nom d’artiste, né en 1954 à Forbach, petite ville du territoire lorrain. Il y passe son enfance à l’issue de laquelle il déménage dans l’Oise pour finir par s’émanciper en découvrant la capitale où il devient étudiant.
À l’issue de trois années au sein des ateliers Penninghen, entre 1970 et 1973 ( ESAG, Paris ), l’artiste se spécialise très vite dans l’illustration jeunesse. Indépendant ( en “freelance”, statut qu’il revendique), Il travaille pour ce public en partenariat avec de nombreuses maisons d’édition ( Nathan, Magnard, Bayard-
Press, Retz, Albin Michel, Play-Bac etc…). En parallèle Il œuvre également en tant que sculpteur-modeleur, au sein d’ateliers en effets spéciaux, dans le théâtre, le cinéma, la publicité.

Les années 1980 le voient découvrir le sud de la France où il s’installe définitivement en 1990 pour devenir père de deux garçons.
Refermant momentanément la porte jeunesse, en quête de nouveaux mondes intérieurs, il développe un style de peinture très personnel, dont les sujets exprimés sont des “corps dansés” ainsi que des paysages. Cette expérience de quelques années
aboutit, entre autres, à la réalisation de deux albums de bandes dessinées ( catalogués atypiques dans ce milieu professionnel).
Illustrateur malgré tout, il saura adapter également ce style au sein de diverses maisons d’éditions et agences de communication (revues mensuelles, institutionnelles ou privées pour lesquelles il œuvrera régulièrement).
En 2011, il s’offre une récréation artistique en produisant un carnet de voyage, romancé et illustré par ses soins, à la sortie d’une aventure motorisée durant laquelle il traverse la France de part en part. Ce travail ( textes et dessins à l’encre ) sera exposé
à la Médiathèque de Villeneuve-lez-Avignon en 2013 (Exposition “TRACE” ).
Fin 2013, à la recherche de nouveaux souffles créatifs, il s’installe à Avignon. Se remémorant ses rêves de jeunesse estudiantine que sont la science-fiction, le fantastique et le surréalisme, il se lance, tel un phœnix, dans une nouvelle aventure graphique. Débutent ainsi ses collections d’illustrations que sont “ x.015 / x.016 “, au sein du label “FantastiQ’Avignon“.

2016 septembre : Exposition personnelle (“Fantastiq’Avignon”) au Cloître St-Louis d’Avignon, au sein de laquelle il offre au regard du public la totalité, relative à cette démarche, de son travail réalisé durant ces deux dernières années.
2017 : sans trahir son imaginaire surréaliste et fantastique, l’artiste se tourne vers les anciens. C’est le retour à un académisme dont les références sont issues de la peinture des 19e, 18e et 17e siècle. Sa technique s’enrichit alors des techniques à l’huile, à l’acrylique, les supports passant du papier à la toile et inversement.

Il réalise l’affiche 2018 de Nice Fictions dont il est l’invité d’honneur.

Site officiel

Concours de Bandes dessinées

Pour la 4e édition de son festival et pour la 2e fois, Nice Fictions, en partenariat avec les Bibliothèques universitaires de Nice, organise un concours de nouvelles graphiques/courtes bandes dessinées sur le thème : Civilisation(s).

Visuel : Julien Fagot, membre du jury du concours

Vous réaliserez une histoire en quelques planches avec de l’action, des héros, des voyages, une confrontation entre des mondes et des croyances… à votre gré, mais dans une civilisation imaginaire, passée ou future, parallèle, que vous aurez créée et rendue vivante.
Tous les genres de l’imaginaire sont acceptés : science-fiction, fantasy, fantastique, réalisme magique…
Format : 1 à 6 planches en N&B ou couleurs, présentant une histoire unique et complète.
Le concours est ouvert à tous, à un ou plusieurs auteurs (scénariste, dessinateur, coloriste…) et aucune exploitation des oeuvres ne sera faite sans l’accord de leurs auteurs.
Le 1er prix est doté de 100 €, les deuxième et troisième d’une œuvre de bande dessinée ou de littérature. En cas d’ex-aequo, le premier prix sera partagé à égalité entre les deux gagnants.
Les œuvres des lauréats seront exposées sur le festival, avant de l’être dans les BU de Nice.
Pour participer, envoyez votre oeuvre avant le 25 mai 2018 à minuit à contact[at]nice-fictions.fr en indiquant soigneusement les coordonnées de chaque auteur.

Concours de nouvelles du CROUS 2018

Pour la 3e année consécutive, Nice Fictions est partenaire du concours de nouvelles du CROUS Nice-Toulon.

Thème : Nuit blanche
Date limite de remise des textes : 16 mai 2018

La remise des prix se fera le vendredi 8 juin, pendant le cocktail d’ouverture de Nice Fictions 2018.

Toutes les conditions de participation et le règlement complet sont sur le site du CROUS.