Pascal Malosse

Pascal Malosse a grandi dans le surréalisme de la capitale belge, puis a étudié la langue juridique en France avant de partir s’installer en Europe centrale. Varsovie et Berlin ont été pendant près de dix ans ses terrains de prédilection pour la chasse aux idées d’histoires étranges. Passionné par les langues, il aime converser en polonais et en allemand, s’imprégner de diverses cultures au point de s’y fondre. Il s’est récemment installé dans une tout autre lumière, sur la côte d’azur.

 

Site officiel
Fiche sur nooSFere

Cécile Duquenne

(c) Jean-Noël Portmann

Cécile Duquenne est née en 1988. Auteur amateur de Fantasy, fantastique et jeunesse, elle est également libraire en dilettante, étudiante en japonais la plupart du temps, pirate de l’espace dans ses rêves les plus fous et sorcière à Poudlard dans une réalité alternative. Elle aime les sushis, la couleur rouge et le thé sans sucre, par contre elle déteste la betterave, l’hypocrisie, et le café mal fait.

Fiche nooSFere

Estelle Faye

Source : site officiel

Estelle Faye écrit des histoires, lit-on sur son site 😉
Auteure de romans, de nouvelles, anthologiste, sa carrière littéraire a démarré fin 2008 après un parcours tourné vers le théâtre.

A #NiceFictions2017, elle présentera notamment le court métrage « Tout ce qui grouille sous la mer » le dimanche matin.

Site officiel
Fiche Wikipedia

Fiche nooSFere

Nicolas Sarter

Vol pour Kepler

Nicolas Sarter peint les astéroïdes, les planètes, les cieux vides de l’espace profond, il les fait habiter de machines incomplètes, de sculptures inspirées des bustes de l’île de Pâques. Des êtres minuscules interrogent la minéralité écrasante et éblouissante à la fois de planètes qui pourraient être Mars ou Sedna.

Il nous fait redécouvrir les astres et les rend aussi présents et palpables que des poignées de cailloux ramassés sur notre sol terrestre. Ses peintures avant de nous donner à imaginer la Science fiction et le space opera nous rappellent que les matières et les textures qu’il représente sont celles que nous rencontrons déjà, et que nous devrions retoucher, étreindre, pour en redécouvrir la minéralité primordiale, celle de la toupie sur laquelle nous virevoltons à travers l’obscurité glacée du vide galactique.

Car ces explorateurs contemplatifs sur des planétoïdes imaginaires et vraisemblables à la fois voient toutes les différence avec la Terre, mais y découvrent sans doute aussi bien des similitudes.

Peindre sur des toiles, de manière artisanale, est à la fois un retour aux sources de l’imaginaire et une formidable modernité, qui permet de virtualiser le futur à partir de la matière qu’on peut imaginer couler entre les doigts, comme une poussière vivante de couleurs et d’effets.

Dounia Charaf

Site officiel : https://nicolassarter.art

Li-Cam

Li-CamExperte ès chimères, conteuse, assembleuse de personnages hors normes, Li-Cam partage depuis 2004 sa vision du monde singulière où les émotions sont aussi des couleurs, où les monstres retrouvent à leur corps défendant leur part d’humanité, et où les hommes perdent leur reflet…

Son premier roman Lemashtu – Chroniques des Stryges est paru en janvier 2009. Asulon, première excursion en Science-Fiction parue en 2015, lui a permis d’aborder les thèmes sociétaux qui lui tiennent à cœur : Libertés, Réalités Virtuelles et Intelligence Artificielle et d’obtenir le prix Bob Morane.

Li-Cam est également directrice littéraire de la collection Petite Bulle d’Univers chez Organic Editions.

Bibliographie

Asulon, novella, Griffe d’Encre, 2015. Prix Bob Morane 2016
Însângerat, Chronique des Stryges II – roman, Griffe d’Encre, 2014.
Boboth, la machine à rêver – nouvelle illustrée, Organic Editions , 2013.
La Chimère aux ailes de feu – recueil de nouvelles, Griffe d’Encre, 2012.
Lemashtu, Chronique des Stryges I – Roman, Griffe d’encre, 2009.

Li-Cam est aussi l’auteure d’une vingtaine de nouvelles parues dans différentes anthologies et magazines spécialisés des Littératures de l’Imaginaire.

Insangerat--Chroniques des Stryges         asulon-Li-Cam

Christophe Dougnac

Portrait-Christophe-Dougnac_600pxMonde imaginaire, fantastique, science-fiction, heroic fantasy, voyage onirique et uchronique… : tous ces univers qui font rêver constituent son terrain de jeu.
Véritable chasseur d’image, Christophe Dougnac est un paréidologue qui sait voir dans un bois flotté une tête de licorne et dans une ombre un faune des ténèbres. Son œuvre artistique et littéraire oscille entre mythe et réalité, son crayon sublime le prolongement de ses idées et son pinceau voit naître des créatures fantasmagoriques.

La grace des glaces_ChristopheDougnac

La grâce des glaces – Christophe Dougnac

C’est au cours de l’été 2013, à l’occasion de sa plus grande exposition, composée de trente-huit tableaux et de ses carnets de dessins, que naît son univers : l’univers de Krystoforos qui allie les techniques traditionnelles et numériques d’avant-garde ouvrant le champ des possibles pour l’esprit. À la fin de la même année, paraît son premier livre, Voie Y âgE, que Christophe Dougnac a entièrement réalisé et édité. Puis il publie AmuseZ, en décembre 2015, une fiction à contre-courant des livres d’histoire, où le temps est modifié pour faire découvrir au lecteur ces femmes célestes et extraordinaires qui pourraient inspirer notre avenir et enrichir notre culture.
De 2013 à 2016, Christophe Dougnac parcourt la France et la Belgique à la rencontre du public et dédicace ses livres. Lors des salons et festivals, il expose ses différentes collections qu’il continue de développer et réalise des live-painting traditionnels ou numériques.

Site de Christophe Dougnac

Christian Nicot

nicot-cPassionné par la photographie depuis plus de vingt ans, Christian Nicot travaille et vit à Nice. Le paysage, la nature morte et la macrophotographie en couleur ou en noir et blanc, constituent l’essentiel de son travail photographique.

Après avoir participé à différents clubs, ateliers photographiques et aventures associatives sur la région niçoise, il crée, avec son épouse Élisabeth et des amis passionnés de photographie, l’association PHOTON en 2004 .

Nicot-Photographie     Nicot-Photographie-2
© Christian Nicot

 

Laurent Genefort

laurent-genefortLaurent Genefort est né en 1968 à Montreuil. Depuis son plus jeune âge, il vit dans l’est parisien. D’aussi loin qu’il se souvienne, il a toujours été passionné par les sciences et l’imaginaire. Il n’a que vingt ans, lorsque Bagne des ténèbres, son premier roman, paraît aux éditions du Fleuve Noir. De 1988  à  2000, Laurent Genefort publiera chez celles-ci une vingtaine de romans dans la même veine : le space opera. Parmi eux, Arago, qui bénéficie d’une illustration de Bilal, obtient le Grand Prix de l’Imaginaire 1995.

En décembre 1997, Laurent Genefort soutient sa thèse de doctorat en littérature comparée à l’université de Nice-Sophia Antipolis : Architecture du livre-univers dans la science-fiction. Son nom apparaît également dans les grandes anthologies et les revues de science-fiction. En 1999, il est l’un des deux auteurs français sélectionnés pour une série de nouvelles publiées dans Le Monde.
À partir de 2001, l’auteur entame l’édification d’un livre-univers dont le premier volet Omale paraît dans la collection « Millénaires » chez J’ai lu. Trois romans et des nouvelles ont  été publiés à ce jour, tous salués par la critique (prix Rosny Aîné pour Omale en 2002, prix Bob-Morane pour Omale – L’intégrale en 2013).

Doc couve Lum'enPar la suite, Laurent Genefort publie deux space operas : La Mécanique du talion (L’Atalante) et Mémoria (le Bélial’ et Folio SF) avant de se tourner vers un genre inédit pour lui, la fiction spéculative, avec Points chauds (le Bélial’) qui obtient le Prix du lundi et le prix Rosny aîné 2013. Son fix-up Lum’en (le Bélial’) est quant à lui récompensé par le prix Julia-Verlanger 2015.
Mais la science-fiction n’est pas le seul domaine de prédilection de Laurent Genefort : l’auteur a publié également des romans et nouvelles de fantasy mettant en scène le personnage d’Alaet, dans un ton qui rappelle celui de Jack Vance (éditions Le Masque, Degliame puis Octobre). Dans un registre plus noir et guerrier, la trilogie des Hordes (2007-2010) est parue chez Bragelonne.

Hordes-GenefortLes éditions Bragelonne lui ont par ailleurs confié la direction de la collection « Les trésors de la SF » qui a vu paraître douze titres entre 2008 et 2011. Laurent Genefort poursuit actuellement ce travail patrimonial chez les éditions Critic.
De 2008 à 2011, il a en outre participé à la conception du jeu From Dust (Ubisoft) d’Eric Chahi.

Laurent Genefort est l’invité d’honneur du festival Nice Fictions 2016.

Page personnelle de Laurent Genefort

Hervé Poudat

Né le 2 avril 1952 àHP Nantes, Hervé Poudat habite Nice depuis plus de trente ans. « Touche-à-tout » de l’écriture, il aime partager son imaginaire sous toutes les formes : scénario de BD, pièces de théâtre, nouvelles, … C’est avec le dessinateur Boiro qu’il édite sa première bande dessinée, une saga fantastique en quatre épisodes mettant en scène Albert Pilon, le philosophe fou (Éditions Mellite, 1982). Sa rencontre avec Serge Fino, via le fanzine P.L.G., débouche ensuite sur la Osnira02-Poudatréalisation de plusieurs BD de fantasy (série Les Soleils Rouges de l’Eden chez Soleil de 1995 à 2000). Il collabore également avec le dessinateur De Fer pour la BD de science-fiction PitBiribi (éditions Soleil, 1999), puis avec Jal pour la série de fantasy Osnira (Éditions Clair de Lune, 2005-2007).

Profitant d’une période de transition entre deux activités, Hervé Poudat consacre plusieurs mois à l’écriture de son premier roman  La transhumance des anges qui paraît fin 2008 aux éditions PVST.  Ce roman d’anticipation, qui a pour cadre la ville de Nice, entraîne le lecteur dans une vertigineuse et hallucinante plongée dans les méandres de l’irrationnel. Hervé Poudat y explore en effet une nouvelle forme de tourisme, seule possible dans une Nice dévastée par des catastrophes écologiques : le voyage dans l’univers intérieur des « Donneurs » qui permet aux touristes d’échapper un moment à l’ennui et la désespérance du monde.

En 2010, Hervé Poudat publie, avec le dessinateur azuréen Anquez, Histoires et légendes oubliées de Bretagne aux éditions Chemin Faisant.
En décembre 2016, sort son nouveau roman, Larmes noires, édité aux éditions PVST et préfacé par Ugo Bellagamba, dans lequel l’auteur imagine qu’un séisme, au milieu de la Méditerranée, libère l’enfer des entrailles de la Terre…

Elésiane ‘Aliciane’ Huve

Photo - Aliciane (Elésiane Huve)-1Née en 1990, Elésiane Huve dessine et peint en autodidacte depuis l’âge de quatorze ans. Après un cursus d’ingénieur qui s’achève par un programme d’échange de deux ans au Japon, elle décide de se consacrer à plein temps à sa passion et devient illustratrice freelance.

Spécialisée dans la peinture numérique, elle travaille sur ordinateur avec des outils numériques libres, comme Krita et Linux. Ses thèmes de prédilection sont l’histoire, le fantastique, ainsi que tout ce qui touche à l’imaginaire.  

Elle travaille actuellement à un projet de livre illustré autour des légendes arthuriennes.

le_guardien_du_bosquet_Aliciane

Le gardien du bosquet – Aliciane


Site d’Aliciane