Charles Kappenstein

Charles Kappenstein a intégré l’École Normale d’Instituteurs de la Moselle en 1960, puis a poursuivi des études de chimie à l’université de Strasbourg (DEA électrochimie en 1967). Après une thèse sur les cyanures de cuivre soutenue en 1977 à l’université de Reims, il a rejoint l’université de Poitiers en 1981 pour s’intéresser à la catalyse et aux catalyseurs. Suite à une demande du CNES en 1994, il a créé la thématique catalyse et propulsion, thématique qui n’a cessé de se développer depuis avec des partenaires nationaux, européens et internationaux. Les premiers travaux ont concerné l’amélioration du catalyseur de décomposition de l’hydrazine pour les satellites de la famille SPOT. Depuis, l’activité s’est étendue aux substituts de l’hydrazine, à la propulsion liquide et à la propulsion solide dans le cadre de projets européens. L’équipe de recherche est l’une des rares équipes académiques à travailler sur ce thème étudié principalement au sein de grands groupes (CNES, agence spatiale européenne (ESA), Airbus Safran Lauchers (ASL) …).
Il est retraité et professeur émérite depuis 2010, et participe à des actions de communications scientifiques en lycées, collèges et dans le cadre d’universités inter-âges, populaires ou citoyennes.