Découvrez ou retrouvez toutes les éditions de Nice Fictions, les invité·es, les expositions, les animations.
Visionnez les replays des tables rondes et des conférences.

Nice Fictions 2020

Pour 2020, le thème s’est imposé naturellement : Reboot. Le reboot de notre Terre malmenée pour laquelle nous devions nous réinventer. Le reboot de notre évènement pour qu’il ne s’installe jamais dans le confort et la routine. Nous ne nous doutions évidemment pas de combien le thème semblerait pertinent le moment venu.
La période est étrange, voire difficile. Après tant de films et de romans, la réalité nous présente aujourd’hui sa version et rien ne se passe jamais comme prévu…
L’un des apprentissages de ce confinement, c’est notre exploitation des outils numériques : pour donner ou recevoir des cours, pour travailler, prendre des nouvelles de nos proches, garder le contact… alors ce sera sans doute aussi notre expérience pour cette année, en pensant le festival 100% numérique. Ce reboot de Nice Fictions sera donc virtuel.

Arts plastiques et expositions

Affiche Nice Fictions 2020, réalisée par Guillaume Tavernier (→ tous les visuels).

Le festival a accueilli des expositions virtuelles en 3D qui vous ont permises de flaner à travers les salles d’expositions présentant les oeuvres  de Guillaume Tavernier invité d’honneur 2020, ainsi que Akiko Martinache, Gérard Moreau, Jeam Tag, Hélène Marchetto et Aurélien Maccarelli.

Pour apprendre et explorer, les expositions « Amazing Science », « Beautés du ciel & phénomènes cosmiques », « Cosmogonie humaines », « Histoires des jeux de rôle », proposée par le CEA, le GRAAL, l’INSERM, Observatoire de la Côte D’azur.

Invit鐷es

De multiples invité·es nationaux et internationaux du monde littéraire, ludique, scientifique et artistique ont participé aux nombreuses tables rondes.

Les replays de Nice Fictions 2020

Pour voir ou revoir les tables rondes et conférences de Nice Fictions 2020, rendez-vous sur notre chaine Youtube ou cliquez sur les liens disponibles dans le programme.


Voir ou revoir les tables rondes

Le programme de Nice Fictions 2020

Liste des invité·es Nice Fictions 2020

Partenaires Nice Fictions 2020

Visuels de Nice Fictions 2020

Nice Fictions 2019

Rouge, la couleur forte par excellence et pas la moins ambiguë. Celle de la vie comme celle de la guerre. Celle du pouvoir qui se drape de pourpre, celle du sang des vaincus qui souille le sable de l’arène. Celle des révolutionnaires et celle des inquisiteurs. Celle du feu qui réchauffe et qui brûle. Celle du courage comme celle du danger, encore que l’un n’aille pas sans l’autre. La science-fiction et l’imaginaire en général, se parent souvent de rouge, depuis les vieilles couvertures des “pulps” américains, où la couleur, parfois criarde, s’étale sur les flancs des vaisseaux galbés traversant la nuit infinie piquetée d’étoiles jusqu’aux lettrines des romans fantastiques signés Stephen King ou Peter Straub.
Et puis, il y a le nuancier martien, qui, de l’ocre à l’écarlate, nous raconte ce monde auquel sans cesse l’humanité aborde, comme une utopie. Mars, notre planète rouge, jadis divinité de la guerre peu à peu devenue, au fil des explorations et des fictions, de Bradbury à Robinson, la possibilité scientifique d’une nouvelle Terre. Et puis, le rouge, dans la fiction, c’est aussi celui du coeur du lecteur ou du spectateur, qui s’emballe ou se serre, en fonction de ce qui arrive aux personnages, ou des paysages extraordinaires et inquiétants qu’il découvre. Grandeur et décadence d’une même couleur qui peut exprimer l’amour-passion ou signaler une route en sens interdit, sans parler du trait rageur soulignant les erreurs et le zéro pointé qui les sanctionne.
Cinabre des empereurs de Chine ou pourpre cardinalice ? Robe d’un bon vin ou d’un juge ? Rubis ornant une couronne ou sorti de l’atelier du faussaire ? Petit Livre Rouge ou Petit Chaperon ?

Arts plastiques et expositions

Affiche Nice Fictions 2019, réalisée par Nicolas Sarter (→ tous les visuels).

Le festival a accueilli l’exposition « Vol pour Kepler » de Nicolas Sarter, invité d’honneur 2019, ainsi que Akiko Martinache, Franck Saissi et « Beautés du ciel et phénomènes cosmiques » en partenariat avec l’Observatoire de la Côte d’Azur.

Invit鐷es

De multiples invité·es du monde littéraire, ludique, scientifique et artistique ont participé aux nombreuses tables rondes.

Les replays de Nice Fictions 2019

Pour voir ou revoir les tables rondes et conférences de Nice Fictions 2019, rendez-vous sur notre chaine Youtube ou cliquez sur les liens disponibles dans le programme.


Voir ou revoir les tables rondes

Le programme de Nice Fictions 2019

Liste des invité·es Nice Fictions 2019

Partenaires Nice Fictions 2019

Visuels de Nice Fictions 2019

Nice Fictions 2018

Pour chercher la civilisation, que faut-il à l’auteur, au lecteur, au bâtisseur, au rêveur ? Convoquer l’écriture, comme il y a douze mille ans, refonder les cosmogonies à partir de dieux oubliés, ou embrasser tous les arts, les armes et les lois ? Dans le sillon tracé par les héros et les pionniers, l’idée essaime de progrès en sciences, de Ténèbres en Lumières, jusqu’aux révolutions cosmiques. Fondation, Culture, sagesses et merveilles de l’esprit sont tentantes, mais il faut savoir rester prudent lorsqu’on explore des mondes perdus ou inconnus, des contrées englouties ou secrètes, et ne pas toujours prêter l’oreille au mythe du bon sauvage.La « civilisation » elle-même, n’est-elle pas une forme de sauvagerie pour celui qui la subit ou l’affronte ?

Et si les auteurs contemporains posaient, comme le firent leurs prédécesseurs en utopies, les jalons des sociétés idéales à venir ? Et si ce qui nous attendait de l’autre coté de ce présent incertain, ce n’était pas la fin mais le (re)commencement ? Une Renaissance ? Et si, comme l’écrivait Cordwainer Smith, « les civilisations anciennes se levaient, comme de grands continents, de l’océan du passé » ? Si nos héritages byzantin, ottoman, romain, grec, assyrien, égyptien nous servaient à bâtir le futur ? Et si

l’Anthropocène aboutissait à de nouvelles formes de civilisations transhumaines, vouées à de célestes transhumances ? À moins que Zeus n’aie finalement eu raison en châtiant Prométhée : le feu de la civilisation pourrait n’être qu’une malédiction qui nous consumera jusqu’à ce qu’il ne reste que les cendres de nos illusions et, tournant sans fin dans la nuit, des soleils barbares que nulle intelligence n’observe…

Arts plastiques et expositions

Affiche Nice Fictions 2018, réalisée par Philibert (→ tous les visuels).

Le festival a accueilli l’exposition de Cent Alantar, invité d’honneur 2018, ainsi que Patrick Poggioli, Bertrand Rouillier et « Dessine-moi un jeu » en partenariat avec le Festival International des Jeux de Cannes.

Invit鐷es

Ceryan Dau, invité d’honneur, a participé aux nombreuses tables rondes, en compagnie de multiples invité·es du monde littéraire, ludique, scientifique et artistique.

Les replays de Nice Fictions 2018

Pour voir ou revoir les tables rondes et conférences de Nice Fictions 2018, rendez-vous sur notre chaine Youtube ou cliquez sur les liens disponibles dans le programme.


Voir ou revoir les tables rondes

Le programme de Nice Fictions 2018

Liste des invité·es Nice Fictions 2018

Partenaires Nice Fictions 2018

Visuels de Nice Fictions 2018

Nice Fictions 2017

Les pionniers qui tournent le dos aux certitudes, ignorant les sombres prédictions des Cassandres instituées, qui s’engagent dans l’insensé défi de construire, avec leurs mains, leurs cœurs, leurs esprits, et leurs machines fabuleuses, une nouvelle cité, sont l’une des figures centrales de la science-fiction, et ce n’est pas par hasard : c’est parce qu’elle-même, en tant que littérature, en tant qu’expression cinématographique ou artistique, la science-fiction n’a jamais cessé de défricher des possibilités, des terres vierges, des espaces réputés incultes, vides ou froids, jusqu’à ce que s’y dressent des cités d’or et de cristal qui, bientôt, s’appellent « civilisations ».

Les pionniers, la science-fiction des années cinquante, les nommait « colons », celle des années soixante-dix les qualifiait de « junkies », et celle des années quatre-vingt-dix les encensait comme « hackers ». Qui sont les pionniers d’aujourd’hui et de demain ?

Quel que puisse être le nom qu’on leur donne aujourd’hui, « transhumains », « avatars », ou encore « intelligences artificielles », les pionniers sont plus que jamais nos vigies sur le mur du futur. Si nous savons les écouter, ils nous crient que, de l’autre côté, l’espace est grand, il est suffisant, il est cultivable, il est propice à nos projets.

Arts plastiques et expositions

Affiche Nice Fictions 2017, réalisée par Cent Alantar (→ tous les visuels).

Le festival a accueilli l’exposition de Cent Alantar, invité d’honneur 2017, ainsi que Christophe Dougnac, « Pulp Science Fiction » et « 50 ans de Star Trek ».

Invit鐷es

Claude Ecken, invité d’honneur, a participé aux nombreuses tables rondes, en compagnie de multiples invité·es du monde littéraire, ludique, scientifique et artistique.

Les replays de Nice Fictions 2017

Pour voir ou revoir les tables rondes et conférences de Nice Fictions 2017, rendez-vous sur notre chaine Youtube ou cliquez sur les liens disponibles dans le programme.


Voir ou revoir les tables rondes

Le programme de Nice Fictions 2017

Liste des invité·es Nice Fictions 2017

Partenaires Nice Fictions 2017

Visuels de Nice Fictions 2017

Nice Fictions 2016

En 2016, Nice Fictions vogue sur les eaux du Temps et de l’Espace, pour explorer les Rivages de l’Imaginaire : qui n’a jamais rêvé de partir explorer les îles du soleil, de compter les cailloux dans le ciel, d’affronter les récifs de l’espace ou de se tenir sous le vent des changements jusqu’à voir poindre à l’horizon le dessin d’un littoral inconnu ?

Le festival rend hommage à toutes les mers, à toutes les Méditerranées, réelles et rêvées : celle de l’Antiquité avec ses cités-états, celle de la Renaissance avec ses palais de pourpre et ses réseaux commerciaux, celle d’aujourd’hui, avec ses identités entremêlées et ses crises. D’Ithaque à Carthage, de la Crète à Malte, tous les Rivages seront chantés.

Nice Fictions se tourne aussi vers les Rivages du futur. À quelles îles aborderons-nous ? Le space opera est-il sur le point de connaître un renouveau ? Les exoplanètes vont-elles devenir notre prochain horizon ? Et si les rivages les plus lointains étaient à notre portée ? Si, à l’inverse, ils n’étaient plus que virtuels, s’ils se trouvaient au cœur de notre quotidien, dans nos objets connectés ?

Arts plastiques et expositions

Affiche Nice Fictions 2015, réalisée par Yvan ‘Gawain’ Villeneuve (→ tous les visuels).

Le festival a accueilli l’exposition d’ Yvan ‘Gawain’ Villeneuve, invité d’honneur 2016, ainsi que « Sur les rivages de l’imaginaire », une ballade entre fantastique et science-fiction, « Mondes imginaires » et « un brève histoire du jeu de rôle ».

Invit鐷es

Laurent Genefort, invité d’honneur, a participé aux nombreuses tables rondes, en compagnie des multiples invité·es du monde littéraire, ludique, scientifique et artistique.

Les replays de Nice Fictions 2016

Pour voir ou revoir les tables rondes et conférences de Nice Fictions 2016, rendez-vous sur notre chaine Youtube ou cliquez sur les liens disponibles dans le programme.

Voir ou revoir les tables rondes

Le programme de Nice Fictions 2016

Liste des invité·es Nice Fictions 2016

Partenaires Nice Fictions 2016

Visuels de Nice Fictions 2016

Nice Fictions 2015

Nice est par essence une Ville d’Imaginaire, une cité de rêve qui pourrait être comparée à la Carthage de Flaubert, à la Majipoor de Silverberg, à la Kadath de H. P. Lovecraft avec ses mystères et ses chants secrets.
Elle recèle des époques, des cultures, des vécus et des savoirs qui s’entremêlent et, presque par hasard, se justifient l’un l’autre, exactement comme la science-fiction qui rêve des univers lointains à partir de fragments de passé et donne à ses villes les plus éthérées des fondations issues du patrimoine historique et architectural de la Terre.

Arts plastiques et expositions

Affiche Nice Fictions 2015, réalisée par Olivier ‘Akae’ Sanfilippo (→ tous les visuels).

Le festival a accueilli l’exposition « Le retour de l’enfant prodigue » de Gilles Francescano, invité d’honneur 2015, ainsi que les artistes du jeu de rôle les Ombres d’Esteren, des élèves de l’École de Condé avec « Nice aux réalités emmêlées » et le collectif Ubi[k] avec « Nice dans la nuit des temps« .

Invit鐷es

Mélanie Fazi et Jean-claude Dunyach, invité.es d’honneur, ont participé aux nombreuses tables rondes, en compagnie des multiples invité·es du monde littéraire, ludique et artistique.

Les replays de Nice Fictions 2015

Pour voir ou revoir les tables rondes et conférences de Nice Fictions 2015, rendez-vous sur notre chaine Youtube ou cliquez sur les liens disponibles dans le programme.

Voir ou revoir les tables rondes

Le programme de Nice Fictions 2015

Liste des invité·es Nice Fictions 2015

Partenaires Nice Fictions 2015

Visuels de Nice Fictions 2015