Stéphane Maillard Peretti

cageauxfiolesteintéNé dans le sud-est de la France, Stéphane Maillard Peretti navigue entre Nice – où il a fait des études de psychologie et d’art – et Paris.
Principalement autodidacte, il dessine dès ses premières années, influencé par les dessins animés japonais, les comics et les anciennes gravures. Son trait mélange différentes influences : parmi ses références graphiques, on trouve Bernie Wrightson, Shingo Araki, Albrecht Dürer, Mike Mignola ou encore Roger Dean parmi bien d’autres…

Passionné par les textes de Bradbury, Lovecraft, Borges ou Alan Moore, plus attiré par les techniques traditionnelles, il affectionne le travail à l’encre, l’aquarelle et l’acrylique. Le dessin reste pour lui une manière de s’exprimer et de rencontrer l’autre et, autant que faire se peut, de nouer contacts et collaborations entre artistes.

Stéphane a illustré plusieurs livres des éditions Luciférines et a créé deux bandes dessinées pour la revue LGBT BD de Jean-Paul Jennequin aux côtés d’autres blogueurs tel Nawak. Participant au blog sur la « culture geek » de Bruce Lit, il compose également des affiches pour le théâtre et travaille sur des couvertures de roman ainsi que des projets de jeux de rôle et de société.

peauxdechats

Vous pouvez également le suivre sur sa page.