Dernière mise à jour le 12 juin 2022

Thibaut Trincklin est un jeune illustrateur fraîchement entré dans le monde du travail artistique. Mais ce qu’il lui manque en expérience, il le compense par une tête remplie d’idées, une passion bienveillante pour l’observation du monde et une inébranlable volonté de créer, de raconter.
Militant politique à ses heures, et professeur de dessin dans une petite école de quartier à Marseille, Thibaut adore parler et écouter. Alors quand vous le croiserez au détour d’un stand, venez lui parler. (Promis, il ne vous prendra pas trop la tête avec la théorie marxiste, sauf si c’est ce que vous recherchez.)

Au salon de jeux de rôle de Gémenos en 2017, il rencontre l’équipe de Gobelin Qui s’en Dédit autour d’une partie d’un prototype de jeu qui deviendra Teenage Thunder Fever.
Thibaut se fait embarquer bien volontiers par les gobelins et devient illustrateur du jeu, alors qu’il est encore en école d’art. Ce projet lui permettra d’entrer dans le monde de l’édition de jeu de rôle et de continuer à travailler sur Teenage Thunder Fever, le projet qui reste quand tous les autres projets passent.

Explorateur infatigable, Thibaut a envie de toucher à tout, et le dessin, la peinture et l’écriture restant ses médias de prédilection, la musique lui est tout aussi précieuse. Il touche au rap, au slam, et gratouille sa guitare dès qu’il en a le temps.
Il a eu la joie de bosser avec Adrien Magnien et Valentine Maulucci sur le clip animé de la chanson Don’t Know de Gami.
Et c’est avec cette envie de tenter toujours plus de nouvelles choses qu’il crée récemment la chaîne Youtube Joystick Gauche avec son camarade illustrateur Thomas Vitale, pour y disserter sur les jeux vidéo et la politique, deux sujets qui le passionnent.

Thibaut s’applique (autant que possible) actuellement sur la finalisation de Teenage Thunder Fever et propose des parties de découverte sur les salons, ainsi que sur le serveur discord officiel. (lien disponible sur la page facebook Teenage Thunder Fever) Un jeu qui mêle tranche de vie, adolescences tumultueuses, et vertiges surnaturels.

A #NiceFictions22, il présentera une exposition de quelques-unes de ses oeuvres et participera aux tables rondes « La première fois ! », « L’art d’offrir à l’auteurice l’image dont iel a rêvé » et « Musique, art, mais aussi source d’inspiration« 

Facebook
Instagram

Vous pouvez aider le festival Nice Fictions en cliquant ici .