Expositions

Consultez le programme complet

Vendredi 17 avril, à 19:00 – Vernissage de l’exposition

« Le retour de l’enfant prodigue – Gilles Francescano »
à la Bibliothèque Universitaire de Saint-Jean-d’Angély

BU2

Exposition « Le retour de l’enfant prodigue – Gilles Francescano »
invité d’honneur
à la Bibliothèque Universitaire de Saint-Jean-d’Angély

le-chant-du-troll2

Gilles Francescano (1966) est né à Nice et y a grandi. Cet Illustrateur autodidacte et prolifique est devenu une véritable référence dans l’univers et le paysage de l’imaginaire francophone.

Fort de la réalisation de plus de 300 couvertures de romans, il exerce depuis 1989 et a remporté plusieurs prix nationaux et internationaux. En 1995, il a obtient le Best Artwork Award du Grand Prix Mondial de la Science-Fiction à la Worldcon de Glasgow et, en 1996, il reçoit l’aérographe d’or international à l’International Airbrush Forum de Castrop-Rauxel.

Artiste aux multiples influences, il puise autant dans le texte que la musique l’inspiration pour ses travaux. Lyonnais d’adoption, il n’en conserve pas moins ses racines azuréennes, au cœur même de ses influences, dont notamment celle du peintre aquarelliste niçois Gustav Adolf Mossa et de ses œuvres tourmentées.

S’immerger dans son univers, si spectaculaire et sensible, c’est plonger dans un monde à la fois onirique et symbolique. C’est voyager dans des paysages aux architectures, textures et matières qui invitent à la réflexion. Tour à tour dérangeant et envoûtant, son travail empreint de sensualité ne manque pas d’évoquer des Giger ou Dali. Gilles a su imposer sa griffe, une rupture avec le réel où la géométrie des corps se fond à des décors et  structures portant le spectateur à s’interroger sur sa propre relation à la réalité.

Nice Fictions 2015 signe le Retour de l’Enfant Prodigue dans l’écrin de la rayonnante capitale azuréenne, comme un écho à l’ensemble de son œuvre, c’est au cœur des ouvrages de la Bibliothèque Universitaire de Saint-Jean-d’Angély que se tient l’exposition.

Exposition prolongée après la fin du festival.


Exposition « Les Ombres d’Esteren »
Salle d’exposition – Avant Scène
RdC du festival

jessica massia olivier sanfilippo Yvan villeneuve
Artistes : Jessica ‘Asami’ Masia, Olivier ‘Akae’ Sanfilippo et Yvan ‘Gawayn’ Villeneuve

Connus notamment pour leurs travaux sur les Ombres d’Esteren (Agate Editions/Forgesonges), jeu de rôle primé plusieurs fois à l’international notamment pour son excellence graphique, ces trois artistes présentent ici un condensé de leurs travaux. Chacun dans leur style, cette exposition met en avant leur travail au travers une série d’œuvres picturales ayant toutes trait à l’imaginaire. Pour Jessica Masia, Olivier Sanfilippo et Yvan Villeneuve, cet évènement est l’occasion de regrouper leurs œuvres dans un même cadre et de déployer ensemble un panorama de leur parcours créatif. Ainsi l’exposition dépasse-t-elle de loin cette seule œuvre commune pour nous permettre de voyager au travers de leurs univers respectifs.

De la finesse des travaux graphiques de Jessica qui naviguent entre atmosphère colorée et teintes Art Nouveau, aux univers fantastiques et maîtrisés d’Yvan, virtuose du pinceau, tout en passant par les ambiances et décors aux accents asiatiques d’Olivier qui nous transporte dans ses propres balades graphiques, ils nous offrent ici l’occasion d’une découverte et une véritable invitation au rêve et à l’évasion, stimulant nos imaginaires pour notre plus grand bonheur.


Exposition « Nice aux réalités emmêlées »
En partenariat avec l’école de Condé
Puits de lumière, 1er étage

Sans titre-1
Dans cet écart entre le monde réel et la carte postale, les élèves nous proposent ici de revisiter avec sensibilité et talent la représentation de Nice, pour interroger et réenchanter les souvenirs d’antan ou proposer une mutation visionnaire du territoire niçois.

IMG_9117Travaux réalisés dans le cadre des séances de « workshop » sous la direction des enseignantes Lise Darrieulat et Valentina Zanni.


 Exposition « Nice dans la nuit des temps »
Hommage au patrimoine archéologique du pays niçois
Par le collectif Ubi[k]
Extérieurs salle d’exposition – Avant Scène
RdC du festival

UbikLe collectif comprend Marie-Céline Rey, illustratrice presse, Julien Lebargy, sculpteur et fondeur, galerie Art-Chipel à Montréal, Alice Moliner, illustratrice chez Marie Bastille sous le nom de Labaz, Anne Larue et Elsa Baumberger.

Le collectif franco-­canadien Ubi[k] a réalisé une vingtaine d’expositions à Paris et dans la région parisienne. Il explore dans une perspective résolument contemporaine notre rapport à la préhistoire.
Inspiré par la richesse du patrimoine archéologique du pays niçois, étudié par les archéologues de l’université de Nice-Sophia­-Antipolis, le collectif évoque, lors de Nice Fictions 2015, le monde de la grotte du Lazaret, du Mont Bego et de la Vallée des Merveilles.


Exposition « Pepper & Carrot » de David Revoy
Extérieurs salle d’exposition – Avant Scène
RdC du festival

Un webcomic libre, gratuit et open-source financé directement par ses lecteurs.

Le projet Pepper & Carrot est financé par ses lecteurs venant du monde entier.
Tout lecteur peut envoyer une petite pièce pour mécéner la publication d’un nouvel épisode. Il apparaît ensuite dans les remerciements de cet épisode.
Grâce à ce système, Pepper & Carrot reste indépendant et protégé de la pub et du marketing agressif. Tous les contenus créés autour et pour Pepper & Carrot sont gratuits et disponibles pour tous.

Pepper&CarrotDavid Revoy est un artiste français né à Reims en 1981 et qui habite Montauban. Il est autodidacte et passionné par beaucoup de sujets : le dessin, la peinture, les chats, l’informatique, l’open-source, Gnu/Linux, Internet, les vieux jeux vidéo, les vieux mangas, l’art, la culture japonaise, la fantasy…

Après plus de 10 ans de travail en indépendant à faire de commandes pour l’édition, l’enseignement, les studios de jeux vidéo ou les films d’animation, il a trouvé sa voie dans un projet personnel qui mixe toutes ses passions. Et ce projet est Pepper & Carrot.


 Exposition « Petits parcours oniriques » d’Hélène Marchetto
Salle d’exposition – Avant Scène
RdC du festival

blackpearlNée en 1946, Hélène Marchetto est peintre, illustratrice et nouvelliste. Elle expose quelques-unes de ses œuvres à l’occasion de Nice Fictions.