Pierre Gévart

Pierre GévartPierre Gévart écrit de la science-fiction depuis les années 1960. Il a publié une dizaine de romans et plus d’une centaine de nouvelles, y compris dans le cadre d’une émission de radio qu’il animait au début des années 1980. Depuis 2007, Stéphanie Nicot lui a passé le relai de la revue Galaxies, qu’il pilote désormais avec une solide équipe dans laquelle on compte notamment Jean-Pierre Andrevon, Jean-Pierre Fontana, et de nombreux autres acteurs du milieu éditorial. Galaxies sort un numéro tous les deux mois. Le dernier paru (numéro 40), évoque le thème de la Cosmanthropie, l’adaptation à l’espace, le numéro 41, qui sort en mai, donnera toute sa place à un long article d’Andrevon sur les Apocalypses en SF.

galaxies 2Du côté de l’écriture, les choses vont bien, surtout depuis le 1er avril dernier (ce n’est pas un poisson !), puisqu’à cette date, Pierre Gévart avec sa retraite de la fonction publique, devient auteur et rédacteur en chef à part entière. Fin Mai, il publie ainsi deux romans en un volume, chez Rivière blanche, et deux autres fin août, les quatre formant Le Cycle de Khopne. L’an dernier, en 2015, Rivière blanche lui a consacré un Dimension Pierre Gévart, et la revue Gandahar un numéro spécial.

PGEnfin, c’est aussi un homme de théâtre. Adaptée en russe, une pièce tirée d’une de ses nouvelles, Comment les choses se sont vraiment passées, se joue depuis deux ans en Asie centrale et les participants à la Convention d’Amiens ont pu assister à la représentation de Goodbye Mr Verne, dans laquelle il tenait le rôle de Jules Verne.