Karine a un peu plus d’un quart de siècle. Depuis toute petite, elle vit dans un environnement bien trop rempli de livres, au grand dam des étagères des bibliothèques familiales. Très tôt, elle tombe amoureuse de la fantasy et ses mondes étranges, ainsi que de la SF et son futur craint ou fantasmé.

Non contente de dévorer livre après livre, Karine a aussi commencé à écrire, et s’y est mis sérieusement depuis quelques années. Elle n’aime rien tant que traumatiser ses personnages et regarder comme leurs relations aux autres peuvent les sauver (ou pas), le tout dans des mondes assez éloignés du nôtre pour ce que soit intéressant.

Affublée d’une Muse aux tendances vampiriques (ou vivant sur un fuseau horaire différent, la question n’est pas encore réglée), elle n’écrit jamais aussi bien que la nuit (entre 23h et 2h du matin, généralement…), mais toujours avec une ample provision de chocolat chaud et de sucrerie à portée de la main !

 

Romans

Spirites (Mix Editions, 2020)

 

Nouvelles

Vivre sans moi, dans Musique (Éditions YBY, 2021)
Or et Ombre, dans Faux Semblants (Éditions YBY, 2020)
Déchirures écarlates, dans Musiques d’Outre-Mondes (Éditions Arkuiris, 2018)
Le Tisseur de toiles, dans Révolutions (Revue Nouveau Monde, 2018)
Le nom de la mort est Solitude, dans Blessures (Éditions Flammèches, 2017)
Sous les lumières du ciel, dans Nutty Dragons (Éditions Nutty Sheep, 2017) [numérique][papier]
Les feux de la rampe, dans Du Plomb à la Lumière (Éditions Mille Saisons, 2016)

 

Twitter
Instagram
Facebook

Commentaires fermés