Ketty Steward

Sans titre-1

Née par accident en 1976 à la Martinique, Ketty Steward n’a de cesse de lutter contre la fatalité et les déterminismes.

Poésie, science-fiction, fantastique, contes traditionnels se mêlent, créant un style et un univers foisonnants, portés par une écriture poétique et humaniste, ancrée dans son engagement culturel et social.

Elle a publié chez Mü Éditions, Confessions d’une Séancière, un fix-up de de contes qui doivent autant aux traditions qu’à son imagination.

Ketty Steward est autrice de nouvelles, de poèmes, de romans, mais aussi directrice littéraire :

Quelques nouvelles parmi les plus récentes :

  • Un Jeu d’enfant revue Bifrost numéro 89, janvier 2018
  • Imperpétuité, dans La Justice, demain, ailleurs, autrement, éditions Arkuiris, mars 2018
  • HE-La est là , Le Silence des algos et Temps noir, sur le site Afrocyberfeminismes.org, de février à juillet 2018
  • Le filet du pêcheur dans SoS Terre et Mer, anthologie d’imaginaire en faveur des migrants
  • Ombres dans la revue Azimuts, numéro 50 en 2019
  • Les Flûtes de Peels dans l’anthologie Rouge aux Vagabonds du rêve en 2019

Textes longs

  • Noir sur Blanc, roman autobiographique aux éditions Henry en 2012
  • Confessions d’une Séancière en 2018, chez Mü éditions

Direction littéraire :

Elle s’essaie depuis peu à la fiction radiophonique et fait partie du Réseau Université de la pluralité, qui s’intéresse aux imaginaires alternatifs du futur.

Pour en savoir plus et trouver des pistes de lecture dans sa production très littéraire et poétique, avangardiste même, je vous invite à descendre dans son jardin :

http://www.ktsteward.net/