Lalex Andrea

lalex-andrea

Illustratrice, peintre, autrice et Art-thérapeute, Lalex Andrea a commencé sa carrière artistique en tant qu’illustratrice autodidacte.

En 2001, après des études de documentaliste et une maîtrise à la Sorbonne, elle illustre les ouvrages des américains John Bellairs et Brad Strickland.

Elle découvre le métier d’autrice par la suite aux côtés de Kerbraz, et travaille depuis aussi bien seule qu’en collaboration avec d’autres écrivains ou illustrateurs. Elle réalise également des illustrations et des photographies pour des couvertures de livre, ainsi que des tableaux. Depuis 2012, elle se consacre plus à l’écriture qu’au dessin, en écrivant principalement des nouvelles de science-fiction.

Écoutons-la: J’ai l’impression, en écrivant, d’être une magicienne. L’avenir est un monde vierge que je peux inventer. C’est passionnant de se projeter ainsi en tirant un fil, une idée, un concept sur lequel je bâtis une tranche de vie – c’est pourquoi je préfère écrire des nouvelles, des textes courts. Je joue avec les émotions humaines, je m’en nourris, je les travaille, je les approfondis. J’explore des dizaines d’avenirs possibles, je les suppose, je les rends plausibles, je les construis pour voir ce que cela donnerait concrètement. Et ainsi, j’emmène mes lecteurs en voyage dans l’inconnu, de la même manière que je les emmène à sortir de leur zone de confort dans mes accompagnements professionnels, car  je suis dynamisatrice lorsque je n’écris pas.

Tout cela me permet d’avoir les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, dans le sens littéral du terme. Cet équilibre donne du sens à ce que je fais. Pour mieux vivre le présent, et pour libérer ma créativité vers le champ des possibles…

Elle l’a expliqué lors du festival Nice Fictions en 2018 : « Les instantanés imagés ne me suffisent plus, j’ai besoin de montrer le monde plus large que j’ai en tête, avec des sons, des odeurs, des dialogues. »

  • Cornélia la licorne, éditions BookLight, 2012
  • La-Oty, auto-édité par financement participatif sur Ulule, 2014
  • Une pantoufle à vapeur, dans l’anthologie Nutty Steampunk, éditions Nutty Sheep, 2018
  • Point de vue, dans l’anthologie Civilisations, éditions Les Vagabonds du Rêve, 2018
  • Objectif Ubiquité, dans le numéro 59 de la revue e-Galaxies, 2019
  • Question de survie dans l’anthologie Rouge éditions Les Vagabonds du Rêve 2019