Née à la vie en 1947 (France) et à la science-fiction en 1964, Élisabeth Vonarburg, agrégée de Lettres et Docteur en Création littéraire (Laval 1987), a enseigné la littérature française et la création littéraire dans plusieurs universités québécoises (depuis son immigration à Chicoutimi, en 1973 où elle vit toujours).

Elle est écrivaine “à plein temps” depuis 1990 et également chanteuse-compositrice-interprète, traductrice, organisatrice de congrès et d’ateliers d’écriture, directrice littéraire (magazine Solaris), essayiste et chroniqueuse.

Elle a réussi en parallèle à faire publier une bientôt quarantaine de livres dont dix-sept romans ou séries, notamment Chronique du pays des mères, Tyranaël et Reine de mémoire qui font d’elle une des plumes incontournables de la SF (plusieurs ont d’ailleurs été traduits en anglais The Silent City, The Maërlande Chronicles (Philip K. Dick Special Award), Reluctant Voyagers, Tyranël I & II). Elle compte également à son actif six recueils de SF, dont deux en anglais (Slow Engine of Time et Blood Out of A Stone), trois recueils de poésie (généralement non SF), et quatre romans pour enfants ou jeunes adultes.

Ainsi a-t-elle reçu plus de trente prix (France, Canada, Québec, États-Unis) dont quatre pour l’ensemble de l’œuvre, le Prix Cyrano (France 2007), le Prix Hommage Visionnaire (Québec, 2009), le Canadian SF&F Hall of Fame (Canada, 2017) et le Prix Extraordinaire (France, 2018).
La seule série Reine de Mémoire (2005-2007, cinq volumes) lui a valu quatre prix au Québec et au Canada.

Son prix le plus récent, le Prix Boréal 2019 pour la trilogie Les Pierres et les Roses (2018).

 

Écriture mise à part, elle aime les chats, l’hiver, la pâtisserie et les mauvais jeux de mots.

Commentaires fermés