Jean-Pierre Andrevon a publié environ 170 livres, romans ou recueils de nouvelles, dans les genres les plus divers, science‑fiction surtout, mais aussi fantastique, horreur, livres pour la jeunesse et quelques érotiques.

Son premier roman (1969), Les Hommes-machines contre Gandahar, publié chez Denoël, dans la collection Présence du futur, a été porté à l’écran en 1988 par René Laloux, sous forme d’un film d’animation avec des dessins de Caza.

Le Travail du furet, d’après un autre de ses romans, a été adapté à la télévision par Bruno Gantillon, pour une première diffusion en janvier 1994.

Critique de cinéma, Jean-Pierre Andrevon écrit pour L’Écran fantastique depuis la création de la revue et il est l’auteur de Cent ans et plus de cinéma fantastique et de science-fiction en 2013 et, en 2018, d’une Encyclopédie de la Guerre au cinéma et à la télévision.

Il pratique aussi la chanson où, avec la complicité de son ami et musicien Bruno Pochesci, il a édité déjà 5 CD comprenant au total environ 80 morceaux.

Commentaires fermés