Né vers la fin de la Quatrième République (eh oui, ça file!), Patrick Marcel, en parallèle à une carrière plus sérieuse dans l’administration de l’Aviation Civile, s’adonne à partir des années 80 non seulement à l’illustration, mais également, et de plus en plus souvent, à la traduction.

Surtout orienté vers les ouvrages de fantastique et de science-fiction au sens large, on lui doit des versions françaises d’œuvres de Neil Gaiman, Ray Bradbury, George R.R. Martin, Ellen Kushner, Ann Leckie ou Alan Moore, et bien d’autres, ce qui lui a d’ailleurs valu de remporter à deux reprises le Grand Prix de l’Imaginaire dans la catégorie traductions.

Amateur de bande dessinée et de cinéma, il a également commis quelques essais, sur le fantastique chez Folio, sur les Monty Python et sur Cthulhu aux Moutons électriques.

Et il a bien l’intention de continuer tout cela dans l’avenir prévisible.

Commentaires fermés